12 ans après sa mort: la véritable raison de la mort de Marc Vivien Foé Reviewed by Momizat on . Alors que de nombreuses spéculations sur cet écroulement subit en plein match- ce 26 Juin 2003 à propos du joueur camerounais Marc Vivien Foé- avaient jailli de Alors que de nombreuses spéculations sur cet écroulement subit en plein match- ce 26 Juin 2003 à propos du joueur camerounais Marc Vivien Foé- avaient jailli de Rating: 0

12 ans après sa mort: la véritable raison de la mort de Marc Vivien Foé

marcAlors que de nombreuses spéculations sur cet écroulement subit en plein match- ce 26 Juin 2003 à propos du joueur camerounais Marc Vivien Foé- avaient jailli de toute part, le mystère vient d’être enfin résolu. Loin de ce qu’on peut penser, cette mort n’avait rien d’un hasard, Et pour cause?

Le rapport des medecins avait révélé des raisons « très logiques ». En effet, le rapport d’expertise a révélé que Foé n’aurait jamais dû jouer le match à cause d’une perfusion au sodium, faite la veille dans le but de soigner une grosse diarrhée.

Plus tard, l’autopsie a révélé que le joueur avait un coeur hypertrophié et fatigué et que son tube digestif était sérieusement endommagé: « une entérocolite nécrosant et hémorragique » à l’origine de ses grosses diarrhées.

Cependant, bien que toutes logiques, ces explications à l’effondrement du joueur sur la pelouse seraient à cent mille lieux de la vérité.

En effet, Benjamin Diboue, ex-footballeur, ami, collègue et « frère spirituel » de Marc Vivien Foé a délié sa langue en révélant la véritable raison de la mort subite de son coéquipier: « IL avait réfusé de sacrifier sa mère ».

Allant un peu plus loin, Benjamin Diboue a étalé le pacte auquel n’avait pas été fidèle Foé et qui lui a finallement couté la vie.

«Marco avait demandé à notre maître spirituel de l’emmener rencontrer la reine de la mer. Pour qu’il obtienne plus de pouvoir. Après cela, il était censé sacrifier sa mère. Mais, il avait refusé de le faire. Ainsi, lors de cette journée fatidique du 26 Juin, un esprit est sorti des eaux et a frappé son cœur et l’a tué instantanément. Il avait fait un pacte et il ne l’a pas respecté.»

Comme quoi, le monde du petit ballon rond n’est pas si physique que nous pouvons le croire.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page