Homicide à Kissosso : Soriba Bayo recherché mort ou vif ! Reviewed by Momizat on . Le 20 février 2014, les habitants de Kissosso burkina ont fait une découverte macabre au lever du soleil. C’est un corps sans vie qui y a fait l’objet d’attroup Le 20 février 2014, les habitants de Kissosso burkina ont fait une découverte macabre au lever du soleil. C’est un corps sans vie qui y a fait l’objet d’attroup Rating: 0

Homicide à Kissosso : Soriba Bayo recherché mort ou vif !

Le 20 février 2014, les habitants de Kissosso burkina ont fait une découverte macabre au lever du soleil. C’est un corps sans vie qui y a fait l’objet d’attroupement.

Un homme étalé de tout son long dans une marre de sang. Un crime crapuleux qui continue de soulever des interrogations mais susciter aussi les inquiétudes des riverains quant à l’insécurité grandissante dans la localité. Aussitôt, le corps a été identifié comme celui d’Abdoulaye Sylla, soudeur résidant dans les parages. Selon les premières informations recueillies, les soupçons pèsent lourdement sur Soriba Bayo, marchand, qui aurait juré d’avoir la peau du défunt lors d’une dispute houleuse dans un café du quartier. Tout serait partie d’un banal débat autour d’une rencontre de football opposant les jeunes du quartier. D’autres font état de la révélation que la victime a faite de l’orientation sexuelle de Soriba Bayo, qui, vraisemblablement serait un homosexuel. Ce qui n’aurait pas été du gout du présumé assassin. Activement recherché à la suite d’une plainte déposée au commissariat centrale de la Gendarmerie de Matoto par les autorités locales, Soriba Bayo est porté disparu. Par ailleurs, son tuteur Elhadj Kandjoura Dabo, qui n’a plus des nouvelles de son protégé, affirme craindre pour la vie de ce dernier. L’accusé Soriba Bayo est né le 6 aout 1994 à Tombolia.

Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page