Risque de divergences sur la date de l’Aid El Fitr (korité)? Reviewed by Momizat on . Depuis Alger, où il se trouve, l'astrophysicien  Nidhal Guessoum annonce sur OummaTV que la fixation de la date de l'Aid El Eitr risque de se traduire par des d Depuis Alger, où il se trouve, l'astrophysicien  Nidhal Guessoum annonce sur OummaTV que la fixation de la date de l'Aid El Eitr risque de se traduire par des d Rating: 0

Risque de divergences sur la date de l’Aid El Fitr (korité)?

Kaaba_jjDepuis Alger, où il se trouve, l’astrophysicien  Nidhal Guessoum annonce sur OummaTV que la fixation de la date de l’Aid El Eitr risque de se traduire par des divergences au sein du monde musulman. Se basant sur les données astronomiques, il affirme qu’il sera impossible de voir le croissant lunaire en France et en Europe, le jeudi 16 juillet au soir. Ce même croissant ne sera pas non plus visible dans la plupart du monde musulman (Proche et Moyen-Orient et Afrique du Nord). Seule la partie Sud de l’Afrique pourra l’apercevoir à l’aide d’un télescope et l’ Amérique Latine à l’oeil nu (selon les conditions climatiques).

Si le croissant est  visible en Afrique du  Sud et Tanzanie, ainsi qu’en Amérique Latine, faut-il pour autant fixer la date de l’Aïd al-fitr le vendredi 17 juillet 2015 ? Cela relève d’une question juridique (fiqh), à laquelle plusieurs réponses peuvent être apportées selon les différentes écoles : celles qui requièrent une observation locale ou régionale, et celles qui acceptent les observations dans n’importe quel endroit du monde. En France, dans un communiqué, le CFCM a annoncé qu’il se réunira, le jeudi 16 juillet 2015 (29 Ramadan 1436 de l’Hégire), à la Grande Mosquée de Paris à partir de 18h30 afin d’annoncer le jour de l’Aid El Fitr. Depuis l’annonce chaotique du début de mois de Ramadan en 2013, le CFCM a rejeté le calcul astronomique au profit d’une observation oculaire.Si le CFCM est cohérent avec cette méthode, il devrait annoncer le jour de l’Aid El Fitr pour le samedi 18 juillet.

Malgré ses donnés astronomiques extrêmement  fiables, Nidhal Guessoum, qui se penchent sur ces questions depuis plus de 20 ans, s’attend à ce que des pays musulmans, comme l’Algérie, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, qui prônent une observation oculaire du croissant, prétendent comme d’habitude avoir perçu le croissant dans leur pays respectif, alors qu’il n’en sera rien et risquent fort d’annoncer la célébration de l’Aid El Fitr le vendredi 17 juillet. Sur le plan scientifique, annoncer la date de l’Aid El Fitr pour le vendredi 17  juillet est parfaitement fondé, si l’on adopte notamment le calendrier musulman bi-zonal (calendrier préconisé par Nidhal Guessoum), où le continent américain est séparé des autres continents. Si bien qu’un croissant visible uniquement en Amérique du Sud n’aurait aucune « influence »  sur l’annonce de la date de l’Aid El Fitr dans notre partie du monde, et ce, en raison du décalage horaire (Dieu est le plus savant !).

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page