Scatec Solar construira une grande centrale solaire en Afrique de l’Ouest Reviewed by Momizat on . La société norvégienne Scatec Solar a signé avec le Mali un accord pour la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 33 mégawatts à Ségou. La société norvégienne Scatec Solar a signé avec le Mali un accord pour la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 33 mégawatts à Ségou. Rating: 0

Scatec Solar construira une grande centrale solaire en Afrique de l’Ouest

solaireLa société norvégienne Scatec Solar a signé avec le Mali un accord pour la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 33 mégawatts à Ségou.

Le spécialiste du solaire Scatec a signé le 09 juillet avec les autorités maliennes et la société publique Énergie du Mali (EDM) un accord pour le financement, la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 33 mégawatts, près de la ville de Ségou dans le sud-est du Mali, à 240 km au nord de Bamako.

Cet accord comprend un contrat d’achat d’électricité sur 25 ans (le prix du kilowattheure n’est pas précisé) entre EDM et Ségou Solaire, la société de projet locale contrôlée par Scatec Solar. Le bouclage financier de ce projet de 52 millions d’euros, et financé à hauteur de 25 % en fonds propres, est attendu d’ici la fin de l’année. La date de mise en service n’a pas été annoncée.

Consommation

“L’électricité produite par la centrale représente environ 5 % de la consommation totale d’électricité du Mali, équivalente à la consommation d’électricité de 60 000 foyers. Durant la phase de construction, le projet créera plus de 200 emplois locaux”, souligne dans un communiqué Scatec Solar, qui sera actionnaire à 50 % de la centrale.

Le reste du capital sera réparti entre le fonds InfraVentures de la Société financière internationale (IFC – groupe de la Banque mondiale) détenteur de 32,5 % et le développeur local Africa Power 1 (17,5%), qui ont participé à la phase de développement du projet aux côtés du norvégien.

Africa Power 1 est dirigé et appartient au Malien Ibrahim Togola, fondateur de l’ONG Mali-Folkecenter (MFC), active au Mali depuis de nombreuses années.

Le projet signé le 09 juillet date de plusieurs années. Sa finalisation avait été interrompue par le coup d’État de mars 2012 : alors qu’ATT était renversé, les autorités maliennes étaient en plein milieu de négociations à Paris avec Scatec Solar et IFC. Depuis, les termes ont peu changé, à deux exceptions près : la taille du projet, un peu réduite, et la localisation. Les promoteurs ont opté pour Ségou au lieu de Mopti.

Jalon

“Ce projet est un autre très grand jalon pour Scatec Solar. Après plusieurs années d’efforts de développement dans la région, nous pouvons montrer la voie avec la première centrale solaire à grande échelle en Afrique de l’Ouest. Les autorités maliennes ont démontré une volonté décisive pour répondre à la question lancinante de l’approvisionnement en électricité du pays”, a déclaré  le PDG de l’entreprise Raymond Carlsen, cité dans le texte du communiqué.

Cotée à la bourse d’Oslo, Scatec Solar exploite actuellement 219 MW de centrales solaires en République Tchèque, en Afrique du Sud et au Rwanda et revendique plusieurs projets en développement en Afrique.

Le cabinet d’avocats Gide a conseillé Scatec Solar et IFC sur l’opération malienne.

http://www.jeuneafrique.com

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page