Dakar UCAD : Le cortège présidentiel de Macky Sall advient des jets de pièrres par des étudiants en colère à l’Université Cheick Anta Diop Reviewed by Momizat on . Le président Macky Sall n'oubliera pas sitôt sa visite à l'Université Cheikh Anta. Venu inaugurer les nouveaux pavillons de logement, le chef de l'Etat a été pr Le président Macky Sall n'oubliera pas sitôt sa visite à l'Université Cheikh Anta. Venu inaugurer les nouveaux pavillons de logement, le chef de l'Etat a été pr Rating: 0

Dakar UCAD : Le cortège présidentiel de Macky Sall advient des jets de pièrres par des étudiants en colère à l’Université Cheick Anta Diop

gal-3267217Le président Macky Sall n’oubliera pas sitôt sa visite à l’Université Cheikh Anta. Venu inaugurer les nouveaux pavillons de logement, le chef de l’Etat a été pris à partie par des étudiants qui réclamaient justice dans l’affaire Bassirou Faye. En plus de l’avoir hué au cri de « l’assassin », les étudiants ont jeté des pierres au passage de son cortège. Regardez.

Les préparatifs de l’accueil du Président Sall semblaient aller bien, jusqu’au moment où les étudiants ont décidé de carrément saboter la visite à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Comme nous l’annonçions hier, cette visite était à haut risque.8089594-12610480

Pour la première fois, le président Macky Sall, en tant que président de la République, entre dans l’enceinte de l’UCAD. Un territoire truffé de difficultés et de contentieux non encore vidés.

Durant toute la matinée d’hier, les pensionnaires de l’UCAD se sont évertués à donner un cachet particulier à la venue du chef de l’Etat. Mais, à l’arrivée de l’hôte du Temple de Thémis, on a commencé à entendre des cris de sabotages fuser de partout.

Et, contre toute attente, le cortège de Macky Sall a essuyé des jets de pierres, au moment où il quittait l’Ucad 2, pour rejoindre le campus pédagogique. Conspué par des étudiants qui tenaient à faire état de leur mécontentement devant lui, le chef de l’Etat n’a dû son salut qu’à la vigilance de sa garde rapprochée qui est montée sur le toit du véhicule pour le protéger des pierres estudiantines. Les forces de l’ordre, déployées en grand nombre à l’université, ont riposté, avec des tirs de grenades lacrymogènes sur les manifestants qui, très déterminés, ont réussi à écourter la visite du successeur de Me Wa  de à la tête du Sénégal, sans oublier les huées contre le ministre de l’enseignement supérieur, Mary TeuwNiane, non grata à l’université. Un honteux camouflet pour l’alternance 2 qui paie ainsi ses errements et manque de considérations dans la gestion du secteur éducatif.  ​

Ibrahima Khalil DIEME

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page