Que ressentent les hommes lors d’une pénétration Reviewed by Momizat on . Les hommes témoignent sur la sensation que leur procure la pénétration. 1Autant de sensations que de femmes 2La pénétration est comme une plongée en apnée 3Tout Les hommes témoignent sur la sensation que leur procure la pénétration. 1Autant de sensations que de femmes 2La pénétration est comme une plongée en apnée 3Tout Rating: 0

Que ressentent les hommes lors d’une pénétration

penetrationLes hommes témoignent sur la sensation que leur procure la pénétration.

Autant de sensations que de femmes

Que ressentent-ils lors de la pénétration ? Bien sûr, on a notre petite idée sur la question : c’est doux, c’est chaud, et, on l’espère ! accueillant. Mais encore ? Qu’éprouvent-ils vraiment entre nos bras, quand, paupières mi-closes, ils savourent leur volupté à eux ? Des hommes nous ont tout dit sur la pénétration.

Quelle enquête ! Avoir pour mission de répondre à une question aussi croustillante, rencontrer un maximum d’hommes, les plus variés possible, et pouvoir leur demander, sans préliminaires : « Et vous, vous ressentez quoi, au juste, lorsque vous pénétrez une femme ? »… C’est un privilège. Bien sûr, certains ont décliné l’invitation. Non sans quelques regrets : ils auraient bien aimé, au fond, explorer une question qu’ils ne s’étaient jamais posée aussi crûment.

Mais bon, de là à l’aborder en tête-à-tête avec une inconnue. Les autres (une grande majorité) ont courageuse ment relevé le défi. Certains d’emblée émoustillés, d’autres un peu interloqués par le sujet mais finalement convaincus… Les uns se sont lancés dans de minutieuses descriptions dignes de l’orfèvrerie érotique, d’autres ont choisi l’exposé métaphysique, d’autres encore l’humour. Beaux joueurs, tous se sont pliés aux méandres de notre questionne ment avec une sincérité troublante.

Alors, que ressentent-ils au juste ? Quels sont les premiers mots qui leur viennent à l’esprit, comme ça, à froid ? « Chaleur, douceur, humidité », on pouvait s’en douter. Mais aussitôt ils précisent. Les uns « soie », les autres « velours ». Tous d’accord pour dire que « la texture » est fondamentale, et différente avec chaque femme.

«En fait, il y a autant de sensations que de femmes. La sécheresse, la gourmandise, l’envie… Les sept péchés capitaux. Quand tu tombes sur l’avarice, dommage…»

«Il y a des vagins agressifs, d’autres enfantins, un peu apeurés, certains où on flotte, où on ne sent rien. Il y en a qui vibrent, certains qui enserrent plus, certains qui éjaculent… J’arrive aujourd’hui à deviner un peu le sexe d’une femme à sa personnalité: timide, élégant, animal, brutal, coquin… Son sexe fait partie de ce que j’aime en elle, comme sa taille, ses hanches, ses seins, sa peau.»

«J’ai connu une fille avec un vagin granuleux, ça me dérangeait: j’avais l’impression d’être dans un gant avec du sable…»

«Il y a aussi les parfums, les odeurs. C’est difficile d’isoler la sensation de pénétration de tout ce qui l’entoure. C’est global.»

«C’est fluide, enveloppant.»

«C’est absorbant, ça vibre.»

«On ne sent pas de fond, juste des bords.»

«Avec ou sans préservatif, ça change tout. Sans, on perçoit beaucoup mieux les nuances…»

«La pression, la chaleur, la manière dont elle joue avec… C’est ce qui fait toute la différence. Caressant ou pas, coulissant ou pas. Plus ou moins humide: trop, ce n’est pas confortable, tu es dans une mare, tu ne sens plus rien.»

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page