Consommation d’alcool dans le monde, les pays africains détrônent Reviewed by Momizat on . Voilà une étude de l'Organisation mondiale de la santé qui risque de faire couler beaucoup d'encre en Afrique. Selon elle, si l'on ne prend en compte que les pe Voilà une étude de l'Organisation mondiale de la santé qui risque de faire couler beaucoup d'encre en Afrique. Selon elle, si l'on ne prend en compte que les pe Rating: 0

Consommation d’alcool dans le monde, les pays africains détrônent

alcools-au-GabonVoilà une étude de l’Organisation mondiale de la santé qui risque de faire couler beaucoup d’encre en Afrique. Selon elle, si l’on ne prend en compte que les personnes buvant de l’alcool, certains pays africains détrônent, et de loin, les pays d’Europe et d’Asie. Ainsi les buveurs tchadiens sont les plus gros consommateurs d’alcool au monde, suivis des Gambiens et des Maliens.

C’est une idée reçue qui flotte tranquillement, comme un glaçon dans un verre de whiskey : en Occident, on boit beaucoup d’alcool et en Afrique on pratique la modération, voire l’abstinence. D’ailleurs, si l’on prend la population globale de plus de 15 ans, l’Europe est le continent le plus avide d’alcool, Russes et Portugais faisant monter la moyenne.logo168_article169

En revanche, l’Organisation mondiale de la santé s’est amusée à secouer la bouteille de nos habitudes et à regarder les chiffres différemment. En comptabilisant uniquement la population des buveurs d’alcool, on découvre une autre réalité. Les plus gros consommateurs, avec près de 34 litres d’alcool pur par an, sont les buveurs tchadiens. Les Gambiens avec 30 litres et les Maliens avec 29 litres figurent dans le trio de tête. Ils devancent largement les buveurs russes qui n’ingurgitent que 22 litres d’alcool pur par an,principalement sous forme de vodka. Les Français font figure de nains avec à peine 13 litres par an.

Bien évidemment, une large part de la population tchadienne ou malienne ne consomme pas d’alcool, pour des raisons religieuses ou simplement des raisons de santé, mais lorsqu’ils boivent, les Africains sont champions, et privilégient surtout la bière. Bien qu’au Tchad on consomme en toute discrétion ce que l’on appelle « le coca-cola El Hadj », une recette à base de boisson gazeuse agrémentée de spiritueux.

La presse Malienne dément

Classement OMS sur la consommation d’alcool : Le Mali n’est pas 3ème consommateur en Afrique

Suite à un classement des pays de forte consommation d’alcool, il nous est revenu que le Mali est classé troisième d’Afrique avec 2,7% de consommateurs de la population. Au regard des interprétations faites de ces chiffres, nous avons cherché à en savoir plus. Car depuis l’annonce de ce classement, les Maliens n’ont rien compris. Les autorités maliennes ont mené aussi une analyse minutieuse de la question et plusieurs leaders religieux, surtout musulmans, nous ont donné leurs versions des faits combinés avec les recherches que nous avons effectuées sur internet.

On se rend compte que le classement de l’OMS ne dit pas que le Mali est 3èmeconsommateur d’alcool en Afrique, comme l’avait expliqué le président IBK lors de la présentation des vœux. Le chef de l’Etat s’est basé sur les informations  tirées de l’OMS même, mais ça trouve que l’opinion malienne avait été mal informée. Il nous paraît alors nécessaire d’apporter des précisions.

Sur la base du classement de l’OMS, le chiffre avancé tient compte du comportement de 2,7% de la population de plus de 15 ans envers l’alcool. S’agissant de la moyenne pour l’ensemble des personnes de plus de 15 ans, la quantité d’alcool consommée baisse à 2,2% faisant du Mali un des pays les moins consommateurs d’alcool. Mieux, le Mali ne figure pas parmi les 100 premiers pays consommateurs d’alcool. Contrairement à ce que ce classement de l’OMS peut faire croire, ce chiffre ne traduit pas le comportement du Mali vis-à-vis de l’alcool, mais celui de quelques 2,7% de buveurs maliens.

Selon Chérif Ousmane Madani Haïdara, c’est une manière de dénigrer le Mali et les différentes religions. En effet, le résultat prouve que le classement de l’OMS ne tient pas la route. Par contre, le guide spirituel d’Ansardine pense qu’il faut un changement de comportement. «Fermer les bars et autres lieux de loisirs n’est pas la solution, il faut que les gens éduquent leurs enfants, que les chefs de familles jouent leur rôle parce que les bars ne sont remplis que d’enfants de musulmans. Si ces enfants ne vont pas dans les bars, s’ils respectent les principes de leur religion, il n’y aura pas de buveurs. Il faut une véritable éducation à la citoyenneté dans notre pays, sinon on sera premier dans autres choses qui ne sont pas le fait de boire de l’alcool», explique le prêcheur de Banconi. Lequel a consacré plus de 30 minutes de son prêche aux méfaits de la consommation de l’alcool. Comme le disent les agents de santé, «en plus des troubles mentaux, la consommation abusive d’alcool peut causer plusieurs pathologies, à savoir les cancers, les maladies du foie ; les maladies cardiovasculaires…».

Top 100 des pays consommateurs de bière

En surfant sur internet, nous avons vu comment le classement de l’OMS se fait segment par segment. Il y a le Top 100 pays consommateurs de  bière, le Top 50 des pays consommateurs de vin et les pays qui sont grands consommateurs d’alcool dans le monde. Le nom du Mali ne figure dans aucune de ces listes. La donnée qui permet à l’OMS de classer les pays est la quantité d’alcool pur bue en moyenne par habitant au cours d’une année. Par exemple, un Tchèque consomme 6,79 grammes d’alcool pur émanant de la bière par an. Ceci équivaut à 135,8 litres de bière avec un taux d’alcool de 5%. La France se situe à la 67ème position de la consommation de bière dans le monde avec 2,2 grammes d’alcool venant de la bière en une année, soit environ 44 litres. La Belgique est dans le Top 10 mondial avec 5,19 grammes d’alcool en moyenne venant de la bière. Le Canada se situe en 25ème position, juste derrière les Etats-Unis en 23ème position. On peut noter la place très étonnante du Gabon et du Venezuela qu’on ne connaissait pas comme de gros pays buveurs de bière. Le Panama est également en très bonne position.

Top 50 des pays consommateurs de vin

Pour le vin, nous nous contenterons d’un Top 50. En dehors du Top 50, les données sont moins intéressantes puisque les pays consomment moins de 7 litres par an en moyenne. Notez que les litres sont calculés pour un vin moyen à 12% de grammes d’alcool par litre. Sans surprise, la France domine le classement et la majorité des pays du Top 10 font partie de l’Europe. Un peu étonné tout de même de voir la Guinée Equatoriale intégrer le haut du classement des plus gros consommateurs de vin. La Belgique, souvent citée comme pays de la bière, occupe la 12ème position. Les Tchèques, qui dominent le classement de la bière, dégringolent en revanche à la 28ème position lorsqu’il s’agit du vin. La consommation de vin s’avère profondément faible chez les Américains qui occupent la 38ème position.

Top 100 des pays consommateurs d’alcool (tout confondu)

Et les pays les plus consommateurs d’alcool dans le monde sont la  France, 8ème pays le plus alcoolique du monde avec 11,7 grammes d’alcool par personne et par an en moyenne. Plus surprenant, la France est devant l’Allemagne, la Russie, l’Angleterre ou encore la Pologne ! Nous ne sommes pas surpris de voir Andorre être un des plus gros pays consommateurs d’autant que l’alcool est détaxé là-bas. On voit clairement que le nom de notre pays ne figure sur aucune de ces listes. C’est dire que le Mali n’est pas 3ème consommateur d’alcool en Afrique.

Békaye DEMBELE

Conakryplanete.info

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page