Forécariah déclarée sans Ebola ! Reviewed by Momizat on . La préfecture de Forécariah où se concentrait le virus Ebola se libère de cette épidémie. La coordination nationale de lutte contre l’épidémie déclare désormais La préfecture de Forécariah où se concentrait le virus Ebola se libère de cette épidémie. La coordination nationale de lutte contre l’épidémie déclare désormais Rating: 0

Forécariah déclarée sans Ebola !

Medical workers wearing protective suits take part in a training prior to leave to countries affected by the Ebolas virus, in an empty factory warehouse in Amsterdam, on November 5, 2014 where medicals aid group Medecins Sans Frontieres (MSF) created a mock clinic. The disease has killed nearly 5,000 people, almost all of them in Sierra Leone, Liberia and Guinea. AFP PHOTO/ANP/BAS CZERWINSKI-netherlands out-

La préfecture de Forécariah où se concentrait le virus Ebola se libère de cette épidémie. La coordination nationale de lutte contre l’épidémie déclare désormais une zone « free » d’Ebola.

Le vendredi, 4 septembre 2015, le secteur de Botambaya Dötö dans la sous-préfecture de Moussaya, préfecture de Forécariah, sortait de 21 jours de suivi de ses 93 contacts. Ce qui, du coût, faisait de Forécariah, une préfecture « verte ». C’est-à-dire, sans Ebola.

Une cérémonie a été organisée à cet effet et, grande a été et est la joie ressentie aujourd’hui, à divers niveaux. Et pour cause. La préfecture de Forécariah, pendant de nombreux mois, a constitué le goulot d’étranglement pour la Cellule de Coordination nationale de riposte à la maladie à virus Ebola.

A cette occasion, une délégation conduite par le Coordinateur de la ville de Conakry, Dr Mömö Camara, en compagnie du Dr Abdourahmane Batchily, Coordinateur préfectoral de lutte contre Ebola à Forécariah et de certains représentants des partenaires, vient d’effecteur une mission pour exprimer la reconnaissance de la Coordination nationale aux citoyens de Dötö pour l’observance des consignes données afin de débarrasser la localité d’Ebola.

Il a été remis, au nom du Coordinateur national, Dr Sakoba Kéïta : 20 cartons de chlore’C, 20 cartons de savon « Dyama » et 5 carton de poisson à la population de Botambaya Dötö. Dr Mömö Camara a invité la population à continuer à respecter les bonnes pratiques qu’elle a observées jusque-là et de demeurer vigilante.

Pour toujours marquer sa satisfaction, le Coordinateur national, Dr Sakoba Kéïta, vient d’adresser une lettre de satisfaction et de remerciement à l’ensemble des acteurs de la riposte dans la préfecture de Forécariah.

Je vous demande de maintenir la vigilance car, l’heure de la fin du combat n’est pas arrivée. Soyons prêts à faire face à toute éventualité car l’histoire de cette maladie nous interpelle à la prudence ; des rebondissements sont possibles à partir des contacts inconnus et par voie sexuelle sans exclure les déplacements de contacts en provenance de la Sierra-Leone principalement Kambia où des cas ont été enregistrés durant ces deux dernières semaines.

Nous devons mettre en place une surveillance à base communautaire forte et renforcer l’engagement communautaire pour pouvoir intervenir de façon prompte et étouffer toute suspicion de survenue de cas.
Donc, je vous invite à y réfléchir avec les partenaires qui y sont et notre projet de campagne de ratissage « Ebola ça suffit » peut servir de document d’orientation » écrit Dr Sakoba Keita

Source : Ibrahima Sylla (Coordination nationale de lutte contre Ebola)

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page