Gros mensonge de l’opposition sur le recensement massif des mineurs ? Reviewed by Momizat on . C'est tout comme la terre qui croule sous les pieds de l’opposition guinéenne. Elle qui avait annoncé avec insistance l’enrôlement de plusieurs milliers de mine C'est tout comme la terre qui croule sous les pieds de l’opposition guinéenne. Elle qui avait annoncé avec insistance l’enrôlement de plusieurs milliers de mine Rating: 0

Gros mensonge de l’opposition sur le recensement massif des mineurs ?

alexander-laskaris-ambassadaeur-des-usa-en-guineeC’est tout comme la terre qui croule sous les pieds de l’opposition guinéenne. Elle qui avait annoncé avec insistance l’enrôlement de plusieurs milliers de mineurs dans les zones favorables au pouvoir, en prélude à la présidentielle du 11 octobre prochain Et voilà, comme un cheveu dans la soupe, l’Ambassadeur américain Alexander Laskaris, sur Lynx fm la semaine dernière, a comme administré une giroflée à cinq feuilles aux tenants de ce qui s’apparente à un « gros mensonge politique » -pour reprendre un membre du parti au pouvoir- en ces termes : « le chiffre de cas suspect de mineurs était très bas ».

Selon le diplomate américain, rapporté par VisionGuinee, « la CENI a compris la faiblesse de l’Etat. Il y a de bonne volonté au niveau des commissaires. Nous essayons d’aider la CENI avec les questions les plus difficiles techniques et logistiques. Nous avons commencé avec la question du fichier ».

« Je ne peux aller dans chaque village en Guinée pour vérifier l’âge de chaque électeur, ajoute-t-il. Ça ce n’est pas possible. Au niveau de la base de données, nous avons cherché tous les électeurs pour voir les doublons et les cas suspects de mineurs. Nous avons assaini le fichier. Le chiffre de cas suspect de mineurs était très bas. Je ne peux pas dire qu’il n’y a aucun mineur enregistré en Guinée. Mais nous sommes contents que malgré ce phénomène, le résultat du scrutin ne changera pas. Ça c’est notre espoir.”

« L’observation nationale et internationale a déjà commencé et va continuer bien avant le scrutin, le jour du vote et après. Du point de vue technique ; ce n’est pas parfait. Mais la communauté internationale, la CENI et d’autres font faire tout possible pour améliorer la crédibilité du processus», a assuré M. Laskaris qui s’apprête à quitter la Guinée.

mediaguinée

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page