Cellou Dalein à Télimélé: promesses et menaces Reviewed by Momizat on . Les militants de l’UFDG de Télimélé se sont fortement mobilisés samedi 3 octobre pour réserver un accueil chaleureux à leur président. Une manière pour eux de d Les militants de l’UFDG de Télimélé se sont fortement mobilisés samedi 3 octobre pour réserver un accueil chaleureux à leur président. Une manière pour eux de d Rating: 0

Cellou Dalein à Télimélé: promesses et menaces

cellou telimeléLes militants de l’UFDG de Télimélé se sont fortement mobilisés samedi 3 octobre pour réserver un accueil chaleureux à leur président. Une manière pour eux de démontrer que Télimélé n’a finalement pas basculé au RPG Arc-en-ciel, contrairement à ce qu’avaient fait croire certains fils de la localité.

Cellou Dalein en est conscient : «Beaucoup de communications ont été faites pour dire que Télimélé a basculé au RPG. Je dois avouer que personnellement je n’ai jamais cru à ces fausses rumeurs. Et aujourd’hui vous venez de démontrer que Télimélé reste UFDG. »

Il accuse le Pr Alpha Condé de ne se préoccuper que par sa réélection, et cite un philosophe qui dit qu’‘’un homme politique est préoccupé par sa réélection. Un homme d’Etat est préoccupé par l’intérêt de la prochaine génération’’.

«Je serai un homme d’Etat qui veillera à assurer le bien-être de la population et à protéger l’avenir de notre Guinée en m’occupant particulièrement de la jeunesse. Je veillerai à ce que les infrastructures soient modernisées. La route Kindia-Télimélé-Gaoual sera ma priorité. Je l’avais déjà inscrite dans le programme sectoriel lorsque j’étais ministre des Travaux publics que j’ai fait élaborer en 2002 avec l’appui de l’Union européenne. Cette route faisait partie des premières priorités de notre pays un peu avant que je ne quitte les Travaux publics. Le document existe. Je ne vous le dis parce que j’ai envie de vous plaire. Je vous dis parce que c’est la réalité. J’ai fait cette route aujourd’hui. Elle est impraticable. »

Le président de l’UFDG dénonce ‘’une volonté’’ du pouvoir de frauder les élections et demande ses militants d’êtres ‘’prêts’’ : «Est-ce que vous êtes prêts ? Vous savez déjà qu’il y a de circonscriptions qui n’ont pas reçu les cartes d’électeur. Il y en où seuls ceux qui étaient dans le fichier de 2010, comme à Labé, ont reçu leurs cartes d’électeur. A Santou (Télimélé), il y a des villages entiers qui n’ont pas reçu des cartes d’électeur, un peu partout à Télimélé. Tout ça c’est prémédité, planifié, organisé pour qu’Alpha Condé fasse son hold-up électoral dès le premier tour. Mais il faut qu’il sache une fois pour toute que le peuple de Guinée n’acceptera pas cette fois-ci. En 2010, nous avons montré notre attachement à la paix, à l’unité de la nation, en renonçant à une victoire acquise pour que règne en Guinée la paix. Cette fois-ci il n’en est pas question. Si M. Alpha Condé veut organiser un hold-up électoral, il faut qu’il trouve le peuple de Guinée devant lui. Il ne faut pas avoir peur. Les intimidations ont commencé. Les violences contre les militants de l’UFDG sont actuellement en cours à N’Zérékoré. Il faut que vous soyez prêts pour dire non. S’ils veulent, ils peuvent nous tuer tous. C’est mieux que ceux qui survivent vivent dans un pays de paix et de démocratie. Il n’est pas question d’accepter le hold-up électoral. »

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page