Ligue professionnelle de Football : Antonio Souaré et Bouba Sampil proposent 500 millions aux clubs de ligue 1. Corruption ou générosité ? Reviewed by Momizat on . Au cours d’une réunion qui a regroupé des représentants des clubs de ligue 1 en début de semaine, pour la mise en place d’une ligue professionnelle, Les préside Au cours d’une réunion qui a regroupé des représentants des clubs de ligue 1 en début de semaine, pour la mise en place d’une ligue professionnelle, Les préside Rating: 0

Ligue professionnelle de Football : Antonio Souaré et Bouba Sampil proposent 500 millions aux clubs de ligue 1. Corruption ou générosité ?

ask_pngAu cours d’une réunion qui a regroupé des représentants des clubs de ligue 1 en début de semaine, pour la mise en place d’une ligue professionnelle, Les présidents Antonio Souaré du Horoya et de Bouba Sampil de l’ASKaloum ont proposé un montant de 500 millions de francs Guinéens à chaque club de ligue 1 n’ayant pas les moyens afin que la nouvelle saison démarre le 25 novembre prochain. Mais la question que nombre d’observateurs se posent, est : pour quel  motif Antonio Souaré et Bouba Sampil peuvent se montrer si généreux ? Pour certains observateurs, cet acte est perçu comme une façon pour les deux mécènes de faire main basse sur le championnat. Puisque pour ces observateurs, depuis que les deux (Antonio et  Bouba ndlr) ont décidé de sponsoriser le championnat et la coupe nationale, aucun autre club n’a été champion ou remporté la coupe nationale. Mais cette supposée main basse décriée par certains ne saurait être possible sans une complicité de la commission centrale des arbitres. Puisque si les arbitres acceptent d’êtres impartiaux, quel que soit les manœuvres mises en œuvre par les uns et des autres, pour tenter de truquer les résultats des matchs, rien ne pourrait se passer. Parce qu’on a vu tout de même durant les dernières saisons, le Horoya AC et l’ASKaloum perdent quelques matchs. Pour d’autres cette générosité cache une volonté de continuer à se partager les deux titres majeurs du championnat et de la coupe nationale. Pire, les deux mécènes passent par la corruption à peine voilée. Pour continuer à contrôler le football Guinéen.

 Car, la main qui donne c’est la main qui commande. De toutes les façons, certains clubs ne sont pas d’accord et dénoncent cette volonté manifeste des deux mécènes de gérer le football Guinéen de façon illégale.

Affaire à suivre !

Marco Ibrahima  

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page