Quelle genre de sexualité pour les séropositifs? Reviewed by Momizat on . Comment vivre une sexualité épanouie lorsqu’on est séropositif ? Les hommes et les femmes réagissent-ils de la même façon ? Une seule réponse pourrait convenir Comment vivre une sexualité épanouie lorsqu’on est séropositif ? Les hommes et les femmes réagissent-ils de la même façon ? Une seule réponse pourrait convenir Rating: 0

Quelle genre de sexualité pour les séropositifs?

black-couple-b1Comment vivre une sexualité épanouie lorsqu’on est séropositif ? Les hommes et les femmes réagissent-ils de la même façon ? Une seule réponse pourrait convenir : se protéger. Il n’y a qu’un moyen, et un seul, de se protéger efficacement contre le virus VIH-Sida et les infections sexuellement transmissibles (IST), ce sont les  préservatifs !

Difficile de vivre sa sexualité aujourd’hui lorsque l’on est séropositif 

Oui en effet, il n’est pas du tout facile de vivre sa sexualité lorsqu’on est séropositif (ve). Il faut prendre un grand nombre de précautions pour éviter que la personne qui partage leur quotidien ne soit contaminée.

En plus de cela, bon nombre de personne reste septique quant à entreprendre une relation sexuelle avec une personne séropositive meme s’il existe les anti rétro-viraux.

Le plus grand problème que rencontrent aussi les séropositifs est celui de l’écoute. Ils éprouvent des difficultés à trouver des praticiens qui les comprennent et qui les orientent sexuellement. Certains médecins sont gênés par la demande des patients séropositifs vis-à-vis de la sexualité. Pourtant, un accompagnement psychologique est souvent utile pour aider les patients à faire face à leur maladie et à leurs problèmes relationnels et sexuels dans la vie quotidienne, ce d’autant que les personnes séropositives sont souvent très demandeuses sur ce plan.

Pourquoi utiliser des préservatifs ?

Les préservatifs, masculins et féminins, sont les seuls moyens de se protéger des infections sexuellement transmissibles et du VIH (virus responsable du sida) lors d’un acte sexuel avec pénétration. Ils sont aussi un moyen de contraception, prévenant les grossesses non désirées. Il faut les utiliser lors de tout rapport sexuel avec pénétration vaginale ou anale. Les risques de transmission du VIH sont plus faibles lors d’une pénétration buccale, mais il est préférable d’utiliser un préservatif. Avant de vous en passer, le mieux est de faire des tests de dépistage afin de vérifier qu’aucun des deux partenaires n’est atteint par le VIH ou des IST. Mais dans ce cas-là, la fidélité doit être réciproque et il faut utiliser un autre type de contraceptif pour ne pas risquer une grossesse non souhaitée. Si tu as rarement utilisé un préservatif dans l’année écoulée, il est recommandé de te faire dépister des IST et du VIH.

Pour un couple où les deux partenaires sont séropositifs :

Avec des rapports sexuels non-protégés, vous risquez, tout comme votre partenaire, d’être re-contaminés par une nouvelle souche virale du VIH (pouvant être plus agressive ou présentant des résistances aux traitements antirétroviraux*), ou d’être contaminés par une autre IST. Ces contaminations supplémentaires peuvent compliquer votre état de santé, il est donc important de refuser un rapport sexuel nonprotégé si vous ne le désirez pas.

À chacun son préservatif, pour un maximum de protection et de plaisir

Des préservatifs, il y en a de toutes les sortes et pour tous les goûts ! D’abord, il y en a pour les hommes, et d’autres pour les femmes ! Pour ce qui est de la taille, vous en trouverez du S au XL. Vous pourrez aussi choisir, dans une large gamme, des nervurés, des perlés, des parfumés à la vanille, à la banane, au chocolat… Pour encore plus sensations, il en existe des très fins, d’autres à effet chauffant ou qui prolongent l’excitation. Ils sont étudiés pour rendre le plaisir encore plus intense. Enfin, pour les allergiques, il en existe même sans latex.

Afriquefemme

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page