Investiture de Roch Kaboré: Alassane Ouattara au Burkina Faso sans Blaise Compaoré Reviewed by Momizat on . Le Président Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce mardi 29 décembre 2015 à 08 heures 30, pour Ouagadougou au Burkina Faso où il prendra part à l’investiture du Le Président Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce mardi 29 décembre 2015 à 08 heures 30, pour Ouagadougou au Burkina Faso où il prendra part à l’investiture du Rating: 0

Investiture de Roch Kaboré: Alassane Ouattara au Burkina Faso sans Blaise Compaoré

Alhassane ouattaraLe Président Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce mardi 29 décembre 2015 à 08 heures 30, pour Ouagadougou au Burkina Faso où il prendra part à l’investiture du nouveau Président élu, Roch Marc Christian Kaboré.

Le voyage du président ivoirien au Burkina s’inscrit dans un contexte très particulier. En effet, deux affaires donnent un aspect décisif à ce voyage.

La première concerne les présumés conversations téléphoniques entre le Président de l’Assemblée Nationale ivoirien, Guillaume Soro et l’ex-ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Djibril Bassolé. Ceux auraient soutenu le putsch manqué du 16 septembre dernier perpétré par l’ex- Régiment de la sécurité présidentielle (RSP), sous la direction de Gilbert Diendéré, actuellement en détention.

La seconde concerne Blaise Compaoré en exil en Côte d’Ivoire depuis sa chute du pouvoir. L’ancien Président du Burkina Faso est visé par un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’affaire Thomas Sankara.

Ces deux sujets brûlants seront incontestablement au menu des discussions entre le Président Ouattara et Roch Kaboré, président élu du Burkina Faso.

En ce qui concerne le premier dossier, le Président Ivoirien avait annoncé qu’il prendrait lui-même le dossier en main et qu’il discuterait avec les nouvelles autorités burkinabè.

S’agissant du second, la situation est un peu plus complexe. En effet, la justice militaire burkinabè a transmis à la Côte d’Ivoire une demande d’extradition de Blaise Compaoré. L’ancien président déchu est donc sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Ce mandat a été a été notifié à Interpol [conformément aux usages] et a été transmis également par le canal diplomatique via le ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso.

Les autorités ivoiriennes peuvent-elles refuser d’extrader Blaise COmpaoré ?  Quel argument évoqueraient-t-elle pour convaincre les nouvelles autorités burkinabè ?

Affaire à suivre…

K.O.

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page