Afrique du Sud : Jacob Zuma s’engage à lutter contre le racisme Reviewed by Momizat on . Le président sud-africain Jacob Zuma a promis samedi de lutter contre le racisme qui divise la nation. Ceux embrassant le racisme et ceux qui sont racistes vive Le président sud-africain Jacob Zuma a promis samedi de lutter contre le racisme qui divise la nation. Ceux embrassant le racisme et ceux qui sont racistes vive Rating: 0

Afrique du Sud : Jacob Zuma s’engage à lutter contre le racisme

jacob-zumaLe président sud-africain Jacob Zuma a promis samedi de lutter contre le racisme qui divise la nation.

Ceux embrassant le racisme et ceux qui sont racistes vivent dans le passé, a déclaré le président, devant des milliers de personnes réunies au stade Royal Bafokeng Stadium à Rustenburg, Province du Nord-Ouest, à l’occasion du 104ème anniversaire de la décision du Congrès national africain (ANC).

« Il est clair qu’il y a une minorité dans notre pays qui recèle encore un désir de séparer nos communautés et qui idolâtre les chefs de l’époque de l’apartheid », a déclaré le président Zuma.

« Ces personnes ne représentent pas le vrai caractère de la nouvelle Afrique du Sud », a-t-il ajouté.

L’Afrique du Sud a été saisie par une tempête raciale déclenchée par des propos racistes contre les Noirs. La semaine dernière, l’ANC a porté plaintes contre un certain nombre de Sud-Africains qui ont fait des remarques racistes sur des plates-formes de médias sociaux, dont l’économiste Chris Hart, l’ancien agent immobilier Penny Sparrow et l’entraîneur de fitness Justin van Vuuren.

Tout a commencé lorsque Penny Sparrow a, sur des médias sociaux, étiqueté les Noirs comme des « singes » qui ont été « relachés » la veille du Nouvel An et le Jour du Nouvel An sur les plages publiques. Ses commentaires ont provoqué un tollé public.

L’ANC, lors de la célébration de son 104ème anniversaire a réaffirmé son attachement à une société libre harmonieux du racisme en Afrique du Sud.

Lors d’un dîner de gala vendredi soir à l’occasion de 104ème anniversaire de l’ANC, le président Zuma a déclaré qu’il est crucial pour l’ANC d’accélérer l’autonomisation économique, affirmant que son gouvernement allait accélérer le rythme de la transformation économique.

Il a cité par ailleurs la croissance économique lente, un chômage élevé et la pauvreté comme principaux facteurs qui pourraient coûter le soutien des électeurs de l’ANC aux élections locales qui auront lieu plus tard cette année.

Le président a déclaré que la redistribution « est un impératif moral », et d’ajouter : « Nous n’acceptons pas l’idée que nous devons faire un choix entre la croissance et la redistribution. Ils doivent être poursuivis simultanément. »

Le président Zuma a également exhorté les cadres de l’ANC à épouser les valeurs de désintéressement et d’engagement dans le service public.

Il a mis l’accent sur l’honnêteté, le travail, l’humilité et le service à la population. « Nous devons rejeter le népotisme et la corruption, nous devons travailler ensemble pour vaincre la corruption », a déclaré le président Zuma

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page