Guinée : les œuvres du percussionniste Arafan Touré immortalisées ! Reviewed by Momizat on . Les  œuvres du feu Arafan Touré, célèbre percussionniste sont enfin gravées pour les amoureux de la musique guinéenne à travers Bengalou SARL Guinée et fondatio Les  œuvres du feu Arafan Touré, célèbre percussionniste sont enfin gravées pour les amoureux de la musique guinéenne à travers Bengalou SARL Guinée et fondatio Rating: 0

Guinée : les œuvres du percussionniste Arafan Touré immortalisées !

imagesLes  œuvres du feu Arafan Touré, célèbre percussionniste sont enfin gravées pour les amoureux de la musique guinéenne à travers Bengalou SARL Guinée et fondation de Overlevering des Pays Bas. Il s’agit pour ces opérateurs culturels de conserver l’héritage musical d’Arafan Touré et de le diffuser dans le monde entier. 

Arafan Toure,  maitre du djembé, a servi 26 ans dans les ballets africains de Guinée. Pendant 17 ans de sa vie, il a travaillé au Pays Bas, comme musicien et directeur artistique de Africa Soli. Il a aussi été un professeur très respecté par élèves dans toutes les régions du Pays Bas, en Irlande et en Argentine

Après le décès d’Arafan en 2003, certains de ses élèves hollandais ont initié ce projet. Le matériel rassemblé dans cet ouvrage provient de transcriptions de cours, d’enregistrements et de souvenirs. Des sessions d’enregistrement organisées à Conakry et dirigées par Sékou Touré, le fils d’Arafan, ont permis de compléter certaines parties manquantes de kenkeni, sangban et dundun, avec l’aide des batteurs de plusieurs ballets.

Ces deux CD permettent d’entendre comment les rythmes peuvent sonner. Le premier CD contient des interprétations complètes, le deuxième CD contient les voies séparées de chaque instrument.

Pendant ses cours, la plupart des rythmes étaient joués à un tempo plus lent qu’au Ballet, ce qui pour Arafan mettait mieux en valeur les mélodies. Parfois il les jouait à des tempos extrêmes comme au Ballet, en expliquant: ‘Ça, c’est la dance, ici on joue la musique’.

Parlant de la notation, les prometteurs affirment avoir adopté la notation musicale occidentale pour son universalité, dans un but pédagogique et afin de rendre les partitions utilisables pour tous les instruments. Le chapitre 3 “Instruments et Notation Musicale” explique la manière dont le solfège est utilisé dans cet ouvrage.

La rédaction

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page