Du rififi à la mairie de Kindia : Abdoulaye Bah nomme ses « vice-maires » Reviewed by Momizat on . Remous. 24 heures près son « installation » par ses militants comme « maire » de Kindia  à son domicile privé au quartier Wodima, Abdoulaye Bah, conseiller de l Remous. 24 heures près son « installation » par ses militants comme « maire » de Kindia  à son domicile privé au quartier Wodima, Abdoulaye Bah, conseiller de l Rating: 0

Du rififi à la mairie de Kindia : Abdoulaye Bah nomme ses « vice-maires »

Remous. 24 heures près son « installation » par ses militants comme « maire » de Kindia  à son domicile privé au quartier Wodima, Abdoulaye Bah, conseiller de l’UFDG a procédé à la nomination de ses 5 vice-maires ce jeudi 1er novembre 2018. Cette équipe constitue désormais son bureau exécutif communal pour diriger très prochainement la mairie de la capitale des agrumes.

Avec des collègues, il compte de battre pour faire de Kindia, une ville dont rêvent tous les Guinéens. Quoiqu’élu à sa résidence, il souhaiterait faire sa fonction de « maire » à l’hôtel de ville, siège de la commune déjà occupé par Elhadj Mamadouba Bangoura, maire reconnu par les autorités de Kindia.

Des l’entame de la cérémonie de présentation de son bureau exécutif devant ses militants et sympathisants fortement mobilisés ce jeudi dans l’après midi pour l’accompagner dans cette démarche, Abdoulaye Bah s’est fait le devoir d’abord de présenter son équipe qui va très  prochainement diriger la mairie de Kindia.

« A la tète de cette commune urbaine de Kindia, j’ai l’honneur de vous présenter nos cinq vice-maires qui vont être chargés de travailler avec moi pour vous et avec vous ; il s’agit du 1er vice-maires Fodeya Bangoura empêché, 2ème vice-maire Abdourahamane  Diallo, le 3ème vice-maire Moustapha  Chérif Haidara, la 4ème vice-maire Fatoumata Binta Sylla, le 5ème vice-maire Mamadou Aliou Camara », a-t-il présenté.

Il a mis l’occasion à profit encore pour revenir sur quelques grandes lignes de son projet futur pour la population de Kindia.

« Moi c’est un projet de société politique, et ces priorités les voici : offrir à Kindia une administration communale digne de ce nom, ensuite l’aspect social, il faut que le vivre ensemble soit consolidé, troisièmement, il faut penser à la santé, à l’éducation primaire, la voirie urbaine, le marché, l’eau et tant d’autres ; donc, voila entre autres ce que j’ai comme ambition pour la ville de Kindia », énumère-t-il.

Cette cérémonie qui a connu la mobilisation des militants et sympathisants de l’UFDG n’a enregistré la présence d’aucune autorité de la place. Et si les gens se posent la question sur le lieu là où il mènera à bien sa fonction de « maire », Abdoulaye Bah ne va pas très loin, il  jette son dévolu sur le même siège  de la même commune déjà occupée par Elhadj Mamadouba Bangoura maire de l’UDG (union pour le développement de la Guinée).

« Mon bureau, j’ai  les clefs encore ici, je veux travailler pour Kindia et avec Kindia, celui qui a été présenté, parachuté, installé comme je le dis n’est nullement légitime et légale. Donc, nous allons voir comment nous allons pouvoir travailler à la mairie déjà occupé par quelqu’un qui est illégal », M. Bah.

Au sortir de cette cérémonie qui a eu lieu à son domicile, Abdoulaye Bah a invité les commerçants de la place dès demain vendredi 2 novembre 2018 à la réouverture de leurs boutiques et magasins qui sont jusque-là fermés.

Source: www.guineenews.org

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page