Présentation du bilan des ministères : le RGD demontre des incohérences Reviewed by Momizat on .   A Conakry, ce jeudi 21 février 2019, les responsables du parti Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) étaient devant la presse.  Objectifs : analys   A Conakry, ce jeudi 21 février 2019, les responsables du parti Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) étaient devant la presse.  Objectifs : analys Rating: 0

Présentation du bilan des ministères : le RGD demontre des incohérences

  A Conakry, ce jeudi 21 février 2019, les responsables du parti Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) étaient devant la presse.  Objectifs : analyse, position, recommandations  sur les bilans des ministères des Mines et de la géologie et des Transports.

Le ministre des Mines et celui des Transports ont présenté tout récemment, dans la les bilans de leurs Départements. Une action gouvernementale qui n’a pas laissé indifférent le parti du Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) dirigé par l’ancien ministre de la Sécurité Maître Abdoul Kabélé Camara. D’où leurs critiques et suggestions pour une amélioration des conditions de vie des Guinéens.

Situant le contexte, Nouhan Traoré, juriste privatiste-enseignant chercheur et deuxième porte-parole du RDG a soutenu qu’ « au niveau de leur parti, nous avons un problème de taille par rapport à l’incohérence des discours qui nous ont été livrés depuis le début de la présentation des bilans par les ministres. Notamment l’incohérence par au PNDES mais aussi celui des propos par rapport aux tristes réalités que vivent les citoyens guinéens », a-t-il expliqué.

Rappelant c’est quoi le PNDES et en quoi l’action gouvernementale doit devoir s’articuler au tour de cette action, il a précisé qu’ « Il est le Plan National de Développement Economique et Social que le Gouvernement a mis en place pour couvrir  la période allant de 2016 à 2020. Ça veut dire que pendant cette période, l’action qui vise à répondre aux demandes sociales des Guinéens doit pouvoir s’inscrire au tour de ce plan. Ce plan a été présenté aux Guinéens  sous l’initiative du Gouvernement, aux partenaires au développement, à l’Assemblée nationale. Dans sa présentation, il a été dit ce plan qu’il a le mérite de faire éviter à la Guinée le pilotage à vue dans la gestion  des affaires publiques » a-t-il rappelé. Et  a souligné qu’il faut se méfier d’un pays  où les affaires publiques suivant les humeurs du jour des autorités.

Poursuivant, Nouhan Traoré  a déploré du fait que le PNDES n’a pas été pris en compte par ses dits ministres. Pour notre interlocuteur, c’est le respect du PNDES qui  devrait permettre à la Guinée de rompre avec le pilotage à vue dans la conduite des politiques publiques. « Le Premier Ministre n’a-t-il pas affirmé que le PNDES reste seul cadre de la politique économique et sociale que son Gouvernement s’emploiera à mettre en œuvre à l’occasion du prononcé de la déclaration de politique générale au lendemain de sa prise de fonction ? », s’est-il interrogé.

Pour  le 2e vice président du RGD, au terme d’un examen rigoureux de la communication du Ministère des mines et de celle des Transports, le Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) a souligné une incohérence manifeste. « Incohérence quant à leur conformité avec les actions prioritaires qui se dégagent du Plan national de développement économique et social (PNDES) d’une part, et l’incohérence entre les avancées alléguées et les réalités du terrain, d’autre part ».

Face à ces manquements signalés, Monsieur Traoré a soutenu que son parti est en mesure d’affirmer, sans une parcelle de doute, que la Guinée est mal gouvernée, voire très mal gouvernée. « Nous sommes dans un système de pilotage à vue. Nous sommes gouvernés selon les humeurs du jour des autorités », a-t-il critiqué.

Face à l’ampleur des défis relevés dans la gouvernance des secteurs des Transports et des Mines, le RGD propose notamment l’application effective du PNDES par l’ensemble des Départements concernés, en vue d’éviter le pilotage à vue dans  la conduite des actions gouvernementale ; le renforcement des capacités institutionnelles des Départements dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du PNDES ; l’appropriation nationale du PNDES,…

Aliou Bah

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page