Athlétisme à Pékin : deux Kényanes suspendues provisoirement pour dopage Reviewed by Momizat on . Koki Manunga et Joyce Zakary, deux athlètes kényanes ont été suspendues provisoirement mercredi par la Fédération internationale d'athlétisme à la suite de cont Koki Manunga et Joyce Zakary, deux athlètes kényanes ont été suspendues provisoirement mercredi par la Fédération internationale d'athlétisme à la suite de cont Rating: 0

Athlétisme à Pékin : deux Kényanes suspendues provisoirement pour dopage

pekinKoki Manunga et Joyce Zakary, deux athlètes kényanes ont été suspendues provisoirement mercredi par la Fédération internationale d’athlétisme à la suite de contrôles positifs durant les Mondiaux de Pékin.

« Les athlètes Koki Manunga [400 mètres haies] et Joyce Zakary [400 mètres] ont accepté la suspension provisoire à la suite des contrôles ciblés effectués à leur hôtel les 20 et 21 août, respectivement », a expliqué mercredi 26 août la Fédération internationale d’athlétisme  dans un communiqué.

Selon SportNewsArena, un site d’informations sur l’athlétisme kényan, les deux athlètes « ont été contrôlées positives à un produit masquant pour une substance inconnue, probablement de la nandrolone ».

Lundi, lors des séries du 400 m, Zakary avait gagné sa place pour les demi-finales en 50 sec 71/100e, nouveau record national. Mais elle n’avait pas pris le départ des demi-finales, le lendemain mardi, officiellement car elle ne se sentait pas bien.

Manunga avait elle échoué à se qualifier lors des séries du 400 mètres haies dimanche, avec un chrono (58.96) très éloigné de son record personnel (55.82), nouveau record du Kenya établi le 11 juillet dernier à Nairobi.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page