Conakry ville propre : l’Agence more and more s’engage par la sensibilisation Reviewed by Momizat on . La gestion des ordures dans la capitale guinéenne est une équation difficile à résoudre. En dépit de tout, les bonnes initiatives ne manquent pas.  L’installati La gestion des ordures dans la capitale guinéenne est une équation difficile à résoudre. En dépit de tout, les bonnes initiatives ne manquent pas.  L’installati Rating: 0

Conakry ville propre : l’Agence more and more s’engage par la sensibilisation

verteLa gestion des ordures dans la capitale guinéenne est une équation difficile à résoudre. En dépit de tout, les bonnes initiatives ne manquent pas.  L’installation des poubelles aux longs de certaines artères de Kaloum est illustrative.

Dans le souci de corriger  cet état de fait, l’Agence more and more a lancé une activité de sensibilisation ce  mercredi, 14 décembre sur le Boulevard de commerce. L’objectif est d’inviter les citoyens à un bon usage des poubelles.« Par cette volonté, on estime toucher plus de citoyens, en leur expliquant que ces petites poubelles ne sont pas faites pour les ordures ménagères. Mais plutôt pour les ordures quotidiens qu’on a tous tendance à jeter au bord de la routes », explique Mariam Kourouma, la responsable  de l’agence de communication more&more.

Puis ajouter que ladite sensibilisation se tiendra pendant  trois jours. «  Cette première phase concerne  le Boulevard de commerce. La même équipe poursuivra cette activité de sensibilisation dans les foyers, pour attirer l’attention des ménagères ou chefs de concessions que ces poubelles ne sont pas faites pour les ordures lourdes, notamment les ordures de ménages », confie-t-elle.

Pour sa part, Aïssata Kanté,  une jeune citoyenne rencontrée au centre ville note que cette activité doit être soutenue par tout le monde. « Une ville propre, c’est une ville où il y’a moins de moustiques, moins de maladies bref, favorise une vie plus agréable. La propriété n’a pas de prix », soutient mademoiselle Kanté.

 Selon cette dernière, voir les gens qui boivent et laissent traîner les plastiques dans la rue n’est pas une bonne pratique d’hygiène. « Je crois que la présence de ces poubelles va corriger cela. C’est pourquoi, je suis même prête à faire passer cette information au près de ses proches et autres collaborateur  », s’engage-t-elle.

 De son côté, l’agent de sensibilisation,  André Haba,  indique  que ses amis et lui,  n’ont pas encore trouvé d’obstacles  majeurs pendant cette sensibilisation. « Les obstacles, on peut dire plus ou moins. On a constaté que beaucoup n’était pas encore au courant. Je pense que l’initiative est  vraiment bien accueillie par les populations », signifie-t-il.

Mouctar Diallo pour Conakrplanete.info

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page