Feu Sékouba Fatako, ses héritiers continuent à emboiter ses pas. Reviewed by Momizat on . Sékouba Fatako pendant plusieurs années de carrière, était considéré de son vivant comme l’un des plus grands chantres de la musique pastorale. Décédé en 2011 d Sékouba Fatako pendant plusieurs années de carrière, était considéré de son vivant comme l’un des plus grands chantres de la musique pastorale. Décédé en 2011 d Rating: 0

Feu Sékouba Fatako, ses héritiers continuent à emboiter ses pas.

FATAKOSékouba Fatako pendant plusieurs années de carrière, était considéré de son vivant comme l’un des plus grands chantres de la musique pastorale. Décédé en 2011 des suites de maladie, aujourd’hui ses héritiers fils ont pris la relève et tentent d’élever très haut à leur façon, les couleurs de la musique pastorale de Guinée.

 

Le premier à sortir un album est son fils Habib Fatako au mois de septembre dernier. Et qui a cartonné tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

 

Dans les prochains jours, ce sera au tour de son neveu Kourou Fatako Cissoko, au lendemain de la fête de Ramadan avec son premier Album.

Des jeunes talents qui, aux dires des fans iront très loin dans leur carrière, s’ils prennent leur travail très au sérieux, étant donné que ces deux jeunes poulains, dont l’un est déjà très connu sur la scène musicale, ont déjà acquis une certaine base musicale de leur feu père ou oncle.

Gnakrylive

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page