Indice de Développement Humain: Le Rapport sur le développement humain 2015 Reviewed by Momizat on . L’ARGENT n’est pas tout. Voilà l’idée derrière l’Indice de développement humain (IDH) des Nations Unies, qui célèbre son 25e anniversaire cette année. C’est une L’ARGENT n’est pas tout. Voilà l’idée derrière l’Indice de développement humain (IDH) des Nations Unies, qui célèbre son 25e anniversaire cette année. C’est une Rating: 0

Indice de Développement Humain: Le Rapport sur le développement humain 2015

pnudL’ARGENT n’est pas tout. Voilà l’idée derrière l’Indice de développement humain (IDH) des Nations Unies, qui célèbre son 25e anniversaire cette année. C’est une mesure composite du développement pour remettre en question les évaluations purement économiques de progrès national . Le dernier rapport publié, fournit une bonne occasion de suivre les progrès accomplis au cours des 25 dernières années. L’IDH des pays mesure trois domaines fondamentaux – l’espérance de vie, l’éducation et le revenu / niveau de vie. L’IDH dans le rapport 2015 couvre 188 pays et territoires

Depuis 2000, entre toutes les régions, c’est l’Afrique subsaharienne qui a connu les taux de croissance annuelle les plus rapides de l’indice de développement humain (IDH) – elle a affiché un taux annuel de croissance de 1,7 pour cent entre 2000 et 2010 et de 0,9 pour cent entre 2010 et 2014. Douze pays de la région, y compris le Botswana, le Cap-Vert, le Congo, le Gabon, le Ghana, la Guinée équatoriale, Maurice, la Namibie, Sao Tomé-et Principe, les Seychelles et la Zambie ont des niveaux qui, individuellement, les placent dans le groupe de développement humain moyen, voire élevé. Toutefois, l’Afrique subsaharienne, en moyenne, reste dans la catégorie de développement humain faible et les niveaux de l’IDH sont encore bas : un manque de bonnes opportunités de travail empêche beaucoup de personnes d’atteindre leur plein potentiel et d’avoir des moyens d’existence décents. Le taux officiel général d’emploi de la région est de 66 pour cent, mais 74 pour cent des femmes qui travaillent et 61 pour cent des hommes qui travaillent en Afrique subsaharienne occupent des emplois informels et près de 25 pour cent des enfants âgés de 5 à 14 ans sont forcés de travailler. Les personnes qui sont dans des emplois vulnérables et dans l’économie informelle n’ont souvent pas de conditions de travail décentes et gagnent un revenu plus faible que les autres travailleurs, souligne le rapport.

Les cinq premiers pays dans le classement par IDH sont : la Norvège [0,944], l’Australie [0,935], la Suisse [0,930], le Danemark [0,923] et les Pays Bas [0,922]. Il n’y a pas de changement par rapport à 2014.

Les cinq derniers pays dans le classement par IDH sont : le Niger [0,348], la République Centrafricaine [0,350], l’Erythrée [0,391], le Tchad [0,392] et le Burundi [0,400]. L’écart entre les valeurs d’IDH des cinq derniers pays est deux fois plus large que celui des cinq premiers, ce qui indique que les pays avec les IDH les plus élevés ont un niveau de développement humain similaire tandis que les pays en bas de la liste diffèrent beaucoup plus.

Rapport au complet-Indice Humain du developpement (PDF)

L’indice de développement humain (IDH) a été introduit dans le premier rapport sur le développement humain en 1990 comme une mesure composite de développement qui a remis en question les évaluations purement économiques de progrès national.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page