Internet: Le Li-fi est 100 fois plus rapide que le Wi-fi ! Reviewed by Momizat on . Des tests ont prouvé que le Li-fi, la nouvelle technologie qui permet de transmettre des données en utilisant la lumière d’une ampoule est 100 fois plus rapide Des tests ont prouvé que le Li-fi, la nouvelle technologie qui permet de transmettre des données en utilisant la lumière d’une ampoule est 100 fois plus rapide Rating: 0

Internet: Le Li-fi est 100 fois plus rapide que le Wi-fi !

LifiDes tests ont prouvé que le Li-fi, la nouvelle technologie qui permet de transmettre des données en utilisant la lumière d’une ampoule est 100 fois plus rapide que le Wi-fi . Les résultats des récents tests qui ont été effectués par Velmenni, une start-up dans la ville estonienne de Tallinn, montrent que Li-fi  est  incroyablement  rapide dans les bureaux et les environnements industriels.

«Nous avons conçu une solution intelligente d’éclairage pour un environnement industriel où la communication de données se fait à travers la lumière», a déclaré président de Velmenni Deepak Solanki. »Nous faisons aussi un projet pilote avec un client privé où nous mettons en place un réseau Li-Fi pour accéder à Internet dans leur espace de bureau, » at-il ajouté.

Le Li-Fi  a déjà enregistré en laboratoire une vitesse de 224 giga-octets par seconde. Cela pourrait signifier le téléchargement de 18 films HD en une seconde.

La technologie appelée Li-Fi (similaire au Wi-Fi ou Wireless Fidelity)  peut s’intégrer dans un réseau internet haut-débit en permettant une communication entre une ampoule connectée au réseau via un câble et des ordinateurs. Li-Fi signifie Light FidelityLight se réfère à la lumière.

En 2011, le  professeur Harald Haas de l’Université d’Édimbourg (Ecosse) a inventé le concept : Comment faire fonctionner un système Internet sans fil avec la lumière d’une ampoule LED?

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page