Justice : Donka et Ignace Deen accusés d’homicide Reviewed by Momizat on . Aboubacar Camara, le mari de feu Salématou Camara décédée en février dernier des suites d’un accouchement non assisté dans les couloirs de la maternité de l’hôp Aboubacar Camara, le mari de feu Salématou Camara décédée en février dernier des suites d’un accouchement non assisté dans les couloirs de la maternité de l’hôp Rating: 0

Justice : Donka et Ignace Deen accusés d’homicide

hopital-DonkaAboubacar Camara, le mari de feu Salématou Camara décédée en février dernier des suites d’un accouchement non assisté dans les couloirs de la maternité de l’hôpital Donka ne décolère pas. Il vient d’engager au près du tribunal correctionnel de Dixinn, une nouvelle action contre les directions générales des deux plus importantes structures sanitaires du pays. Il les accuse d’homicide volontaire sur la personne de sa femme.

Pour l’examen de cette autre plainte qui intervient pendant que la première, pour non assistance à personne en danger contre certains agents des CHU Donka et Ignace Deen est en examen, le tribunal a fixé le mardi 30 juin, le montant de caution à un million de nos francs avant de renvoyer la cause au 14 juillet pour l’ouverture des débats.

Mais avant ce renvoi, l’avocat d’Aboubacar Camara sollicité une jonction des deux procédures. En réponse, le président du tribunal, Mangadouba Sow a fait savoir qu’il ne s’agit des mêmes personnes. Mieux, la première affaire est presque à la fin. Pendant que l’autre qui est une procédure de citation directe est pour le moment en projet.

A suivre…

KGS

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page