La police Guinéenne a interpellée ce lundi 35 Indiens à koloma marché pour usage de faux Reviewed by Momizat on . Depuis quelques mois des Indiens inondent la capitale Conakry en vendant des objets (bagues, bracelets, chaînes,huile pour cheveux…) sous prétexte qu’ils sont c Depuis quelques mois des Indiens inondent la capitale Conakry en vendant des objets (bagues, bracelets, chaînes,huile pour cheveux…) sous prétexte qu’ils sont c Rating: 0

La police Guinéenne a interpellée ce lundi 35 Indiens à koloma marché pour usage de faux

Sans titre 1Depuis quelques mois des Indiens inondent la capitale Conakry en vendant des objets (bagues, bracelets, chaînes,huile pour cheveux…) sous prétexte qu’ils sont capables de guérir plusieurs maladies comme le diabète, la tension ou encore le rhumatisme. Sauf que s’en était de trop pour la police guinéenne qui a essayé de se renseigner sur le motif exact de la présence massive de ces ressortissants indiens.

Pourtant la plupart de ces indiens sont légalement rentrés en Guinée et leurs visas délivrés par l’Ambassade de Guinée en Inde, le Consulat de Guinée au Bénin, le consulat de Cote d’Ivoire au Mali. Officiellement, ils ont foulé le territoire guinéen pour vendre des téléphones et des ordinateurs. Mais leurs visas ont une validité de 90 jours a fait remarqué la police de l’air et des frontières. Malheureusement une fois à destination, ils se sont livrés au commerce de « médicaments ».

« Il a été constaté que certains sont rentrés sur le territoire se disant vendeurs de téléphones ou vendeurs d’ordinateurs. Et pour la plupart des cas c’est moins d’une dizaine de téléphones. Ce qui a attiré notre attention et nous avons constaté que beaucoup de ces personnes étaient sans domicile fixe» signifié le général Mohamed Gharé, directeur général de la police qui a d’ailleurs ordonné cette opération d’arrestation.

A Koloma marché où ces indiens sont installé, la police déclare avoir découvert beaucoup de choses. « Vous avez vu que depuis quelques mois, ya une prolifération de bagues, de gourmettes, de chaines, de produits soient-disant magiques qui luttent contre certaines maladies: le diabète, le rhumatisme, les femmes qui n’ont pas de cheveux etc. Tous ces produits dit importés de l’inde sont enfin préfabriqués chez nous ici et par ces personnes. La vente de téléphones et d’ordinateurs n’est que de simples couvertures » poursuit l’officier de la police.

Selon les enquêtes préliminaires, ces étrangers « reconnaissent tous ne pas être des médecins ». Ces ressortissants indiens auxquels il est reproché de mener des activités illégales en Guinée seront mis à la disposition du procureur de la République. Soit ils seront jugés ou expulsés du territoire national.

En attendant Mohamed Gharé exhorte le Ministre des Affaires étrangères à associer les services de sécurité dans le choix des consuls.

Saly pour conakryplanete.info

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page