Le cerveau des hommes n’est pas égal à celui des femmes Reviewed by Momizat on . Forts en calcul, les hommes ont une moins bonne mémoire que les femmes selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale PNAS, la revue de l'Académ Forts en calcul, les hommes ont une moins bonne mémoire que les femmes selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale PNAS, la revue de l'Académ Rating: 0

Le cerveau des hommes n’est pas égal à celui des femmes

COUPLE IDEALForts en calcul, les hommes ont une moins bonne mémoire que les femmes selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale PNAS, la revue de l’Académie américaine des sciences. Mais l’éducation et l’amélioration des conditions de vie des femmes permettent de diminuer ces différences.

Les différences cognitives entre les femmes et les hommes fascinent les chercheurs depuis des décennies. Les scientifique de l’International Institute for Applied Systems Analysis ont utilisé des données nationales pour étudier les différences entre les sexes dans les performances cognitives chez les populations d’âge moyen en Europe. Ils révèlent que l’ampleur des différences des tâches cognitives varie systématiquement en fonction des âges, du sexe, des régions et surtout des conditions de vie et de l’éducation.

31 000 hommes et femmes, âgés de plus de 50 ans, de 13 pays européens différents ont subi plusieurs tests qui évaluaient leur mémoire, leurs aptitudes mathématiques, leur vocabulaire et leur fluidité de langage.

Les femmes profitent plus de l’égalité sociale

Généralement, les femmes ont une meilleure mémoire que les hommes qui sont plus performants en mathématiques. En revanche, les chercheurs n’ont pas constaté de différences entre eux pour le langage.

«Les résultats de cette étude suggèrent que si les femmes et les hommes ont des niveaux équivalents d’éducation, alors on peut s’attendre à un avantage féminin sur la mémoire épisodique, un avantage masculin sur les nombres, et aucune différence sur l’aisance verbale (comme nommer autant d’animaux différents que possible sur une minute)» explique Daniela Weber, principal auteur de cette étude.

Mais, les résultats de l’étude révèlent aussi que dans les pays où l’égalité des sexes est la plus perceptible, ces différences sont de moins en moins visibles. Cette évolution a eu lieu grâce à une augmentation générale de la performance cognitive des femmes au fil du temps, à l’amélioration de leurs conditions de vie et de leur éducation.

Si les chercheurs n’ont pas trouvé d’explications scientifiques à ces disparités cognitives, ils ont observé que les femmes tirent un plus grand bénéfice de l’égalité sociale et de l’amélioration de l’éducation et des conditions de vie. Et qu’elles sont beaucoup plus investie que les hommes.

Topsante.com

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page