Le collégien musulman arrêté à tort pour une horloge est invité à la Maison Blanche par Obama Reviewed by Momizat on . En un tweet, Barack Obama a invité mercredi à la Maison Blanche un collégien musulman interpellé pour avoir apporté à l'école une horloge numérique que la polic En un tweet, Barack Obama a invité mercredi à la Maison Blanche un collégien musulman interpellé pour avoir apporté à l'école une horloge numérique que la polic Rating: 0

Le collégien musulman arrêté à tort pour une horloge est invité à la Maison Blanche par Obama

collegienEn un tweet, Barack Obama a invité mercredi à la Maison Blanche un collégien musulman interpellé pour avoir apporté à l’école une horloge numérique que la police avait pris pour une bombe factice.

« Belle horloge, Ahmed. Tu veux l’apporter à la Maison Blanche? « , a lancé le président américain, s’immisçant dans une affaire qui a suscité une avalanche de réactions sur internet, les policiers du Texas impliqués se voyant reprocher un excès de zèle fondé sur un sentiment islamophobe.

« Nous devrions inciter plus d’enfants comme toi à aimer les sciences. C’est ce qui fait la grandeur de l’Amérique », a-t-il ajouté.

Ahmed Mohamed, élève en troisième, avait apporté lundi à son collège un dispositif bricolé, composé notamment d’un écran numérique et d’un circuit électronique, qu’il souhaitait montrer à son professeur de technologie.

L’appareil ayant sonné lors d’une autre classe, un enseignant d’anglais l’a confisqué, avant que les choses ne s’emballent pour le collégien, pourtant connu pour être un apprenti Géo Trouvetou.

« Le proviseur et des policiers m’ont conduit dans une pièce où cinq policiers m’ont interrogé, fouillé, saisi ma tablette et mon invention », a relaté l’adolescent au journal Dallas Morning News. « Puis j’ai été conduit dans un centre de détention juvénile, où j’ai été fouillé, ils ont relevé mes empreintes digitales et ont pris des photos de moi », a poursuivi l’ingénieux adolescent.

L’inventeur en herbe, qui vit à Irving, près de Dallas, a précisé avoir été interdit de téléphoner à ses parents durant son interrogatoire. Enfin relâché, il a quand même été renvoyé trois jours de son collège.

Belga

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page