Le gouvernement mexicain a diffusé des images de vidéosurveillance sur lesquelles on le voit en train de s’évader de sa cellule. Reviewed by Momizat on . Il s'est évadé par un tunnel. Le baron de la drogue mexicain Joaquin "El Chapo" Guzman a réussi à s'échapper de sa cellule, samedi, et à s'enfuir. Le gouverneme Il s'est évadé par un tunnel. Le baron de la drogue mexicain Joaquin "El Chapo" Guzman a réussi à s'échapper de sa cellule, samedi, et à s'enfuir. Le gouverneme Rating: 0

Le gouvernement mexicain a diffusé des images de vidéosurveillance sur lesquelles on le voit en train de s’évader de sa cellule.

Il s’est évadé par un tunnel. Le baron de la drogue mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman a réussi à s’échapper de sa cellule, samedi, et à s’enfuir. Le gouvernement mexicain a diffusé mardi 14 juillet dans la soirée une vidéo de cette évasion.

L’image de la caméra de surveillance, en noir et blanc, montre « El Chapo » en tenue de prisonnier. Il fait des allées et venues. Puis il s’assoit sur son matelas, comme pour changer de chaussures. Enfin, il s’accroupit derrière le muret séparant la douche du reste de sa cellule et disparaît. Une serviette posée sur le muret tombe derrière lui. Le trou creusé dans le sol de la douche, dans lequel il se glisse à 20h52 samedi soir, n’est pas visible à l’écran.

Un tunnel de 1,5 km avec un système de rail

Le gouvernement a également diffusé une vidéo de l’intérieur du tunnel. Sur les images, on distingue un système de rail sur lequel est fixée une moto équipée d’un bac en métal servant à transporter du matériel.

Les lampes éclairant ce tunnel, long de 1,5 kilomètre, ont été brisées par le fugitif et ses complices durant leur fuite pour compliquer la tâche de leurs poursuivants. On distingue aussi dans le tunnel des bouteilles d’oxygène et du matériel de construction.

Une récompense de 3,8 millions de dollars

Les recherches se poursuivent mercredi matin dans plusieurs Etats du pays pour retrouver le fugitif. Après l’arrestation de « El Chapo », diminutif de « chaparro » (« courtaud »), allusion à sa taille de 1,64 mètre, en février 2014, le président mexicain avait affirmé qu’une nouvelle évasion de Guzman serait « impardonnable ».

Le ministre de l’Intérieur mexicain a indiqué qu’il avait très certainement bénéficié de complicités internes. Le directeur de la prison et deux autres responsables ont été limogés. Le gouvernement mexicain va offrir une récompense de 3,8 millions de dollars (3,4 millions d’euros) pour la capture du chef du cartel de Sinaloa, qui contrôlait plus de 75% du trafic de drogue vers les Etats-Unis avant son interpellation.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page