Le mari de Céline Dion est mort à 73 ans Reviewed by Momizat on . Il avait découvert une jeune chanteuse et l’avait propulsée sur le devant de la scène. René Angélil, époux et imprésario de la chanteuse Céline Dion, est décédé Il avait découvert une jeune chanteuse et l’avait propulsée sur le devant de la scène. René Angélil, époux et imprésario de la chanteuse Céline Dion, est décédé Rating: 0

Le mari de Céline Dion est mort à 73 ans

celine dionIl avait découvert une jeune chanteuse et l’avait propulsée sur le devant de la scène. René Angélil, époux et imprésario de la chanteuse Céline Dion, est décédé jeudi à à son domicile de Las Vegas à l’âge de 73 ans, a annoncé un porte-parole de l’artiste canadienne au magazine américain People.

Selon un communiqué publié sur son site officiel, le mentor de la célèbre chanteuse est décédé « après un long et courageux combat contre le cancer. La famille souhaite vivre le deuil en toute intimité.»

Il avait survécu à deux cancers

Céline et René étaient mariés depuis 1994. Ensemble, ils ont eu trois enfants, René-Charles, 14 ans, et les deux jumeaux de 5 ans, Nelson et Eddy. L’homme avait déjà lutté contre deux cancers de la gorge avant de succomber jeudi à cette dernière attaque de la maladie.

Né en janvier 1942 à Montréal dans une famille libano-syrienne, René Angélil avait commencé comme chanteur dans un groupe yéyé, les Baronets. Faute de succès, il s’est rapidement tourné vers le métier d’agent et c’est un peu par hasard qu’il a découvert Céline Dion en 1981, alors pré-adolescente de 12 ans, alors qu’il avait déjà 38 ans.

«Un miracle s’est produit», devait-il avouer un peu plus tard. «Quand j’ai entendu cette voix-là, je n’avais jamais rien entendu de tel. Pour moi c’est la plus belle voix du monde».

IL’ascension a été rapide, dès 1983 Céline Dion devient la première Canadienne à recevoir un disque d’or en France. Il avait poussé ensuite la star naissante à prendre activement des cours d’anglais afin de viser une carrière américaine.

Le reste de l’histoire a tout d’un conte de fée, signature avec de grands labels, collaborations avec Jean-Jacques Goldman, Barbra Streisand ou Stevie Wonder et tournées mondiales.

Sacrée en 1996 «meilleure artiste francophone», Céline Dion, sous la houlette avisée de René Angélil, a monnayé avantageusement ses talents par des contrats à répétition à Las Vegas où elle se produit depuis 2011 avec un contrat sur 10 ans pour 70 concerts par an avec un cachet estimé à 500 000 dollars par représentation.

Jusqu’au bout, le mari de Céline Dion a demandé à sa femme de continuer à chanter. Un album en français — « Ma faille » — doit d’ailleurs sortir au printemps prochain et la star planétaire se produira à l’Accor Hotels Arena, à Paris, en juin.

Le Parisien

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page