Le PM Said Fofana promet de rouvrir un centre de traitement des malades du Sida fermé à Conakry par la justice Reviewed by Momizat on . Avec la visite du premier ministre, chef du gouvernement, les patients et le personnel du Centre Dream s’attendaient tous à la réouverture de ce service fermé d Avec la visite du premier ministre, chef du gouvernement, les patients et le personnel du Centre Dream s’attendaient tous à la réouverture de ce service fermé d Rating: 0

Le PM Said Fofana promet de rouvrir un centre de traitement des malades du Sida fermé à Conakry par la justice

said-fofanaAvec la visite du premier ministre, chef du gouvernement, les patients et le personnel du Centre Dream s’attendaient tous à la réouverture de ce service fermé depuis lundi, 19 octobre 2015, suite à un contentieux.

Les protestations des malades du sida contre cette décision de justice ont amené le premier ministre, Mohamed Saïd Fofana et le ministre de la Santé Médecin colonel Rémy Lama, accompagnés de plusieurs autorités sanitaires du pays, à se rendre dans ce centre, lundi, 26 octobre, soit une semaine après sa fermeture.

Après les explications des responsables du Centre Dream aux autorités, le PM a déclaré, que «malheureusement elles (autorités) n’étaient informées du problème, mais elles prendront des dispositions. Rassurez-vous de mon soutien, nous ferons tout pour rouvrir le Centre», a promis le chef du gouvernement guinéen.

«Le programme Dream vit ce contentieux depuis 2013 sans informer les autorités sanitaires», s’est exprimé avec amertume le secrétaire exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), Dr Abass Diakité.

Ces déclarations ont révolté les patients qui se disent déçus de cette position de Mohamed Saïd Fofana qui, pour eux, devrait braver la justice et autoriser la réouverture du Centre Dream en attendant les négociations.

A rappeler, que le Centre Dream est fermé suite à un contentieux qui l’oppose à une de ses infirmières, depuis 2013. Cette infirmière aurait été  licenciée par ses patrons pour avoir mis sous ARV clandestinement une patiente et elle a porté plainte contre l’administration de la structure au Tribunal de Travail, qui a rendu la sentence ordonnant la saisine des biens dudit centre.

AGP

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page