Les yeux des survivants au virus Ebola peuvent changer de couleur après guérison Reviewed by Momizat on . Les séquelles laissées par le virus sont encore mal connues par les médecins. C'est l’histoire d'un survivant du virus Ebola parmi tant d'autres. Ian Crozier, u Les séquelles laissées par le virus sont encore mal connues par les médecins. C'est l’histoire d'un survivant du virus Ebola parmi tant d'autres. Ian Crozier, u Rating: 0

Les yeux des survivants au virus Ebola peuvent changer de couleur après guérison

calb15811a_pngLes séquelles laissées par le virus sont encore mal connues par les médecins.

C’est l’histoire d’un survivant du virus Ebola parmi tant d’autres. Ian Crozier, un Américain infecté par le virus Ebola et soigné presque par miracle à l’hôpital de l’université d’Emory aux Etats-Unis, a été guéri de la maladie il y a plusieurs mois. Mais tout récemment, il a été transporté d’urgence à l’hôpital pour des douleurs intenses à l’œil gauche. Le diagnostique a stupéfait la communauté scientifique américaine: son œil était infecté par le virus Ebola.

Depuis sa guérison du virus qu’il avait attrapé au Sierra Leone où il travaillait comme volontaire pour l’Organisation mondiale de la santé, Ian Crozier n’était pourtant plus porteur du virus dans son sang, et aucune observation n’indiquait une possible infection des yeux d’un patient plusieurs mois après guérison. Mais les scientifiques disposent d’encore peu d’informations sur les éventuelles séquelles du virus, en raison d’un taux de décès de 50 à 80 % des malades. Même si aujourd’hui environ 10.000 survivants sont connus en Afrique de l’Ouest.

Pour revenir au cas de Ian Crozier, ces yeux ont changé de couleur – passant du bleu au vert – 10 jours après les premières douleurs ressenties à son oeil gauche. « C’était un choc d’observer cela », raconte t-il au New York Times. De nombreux reportages sur le terrain en Afrique font état de survivants du virus devenus aveugles. Même si aucune étude n’a pour le moment décrit avec précision ce phénomène.

Après avoir reçu un traitement spécifique, Ian Crozier a retrouvé la couleur originale de ses yeux, le bleu. Les informations glanées par les médecins lors de son traitement pourraient être précieuses pour soigner d’autres survivants d’Ebola qui souffrent des mêmes séquelles. Point important, le virus présent dans son oeil ne pouvait en aucun cas se transmettre à d’autres êtres humains.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page