Lutte contre la toxicomanie : Lions club Conakry Réveil à l’avant-garde Reviewed by Momizat on . Selon le calendrier Lions Club, le mois de juillet est consacré à la lutte contre la toxicomanie. C’est dans cette démarche que le Lions club Conakry Réveil a o Selon le calendrier Lions Club, le mois de juillet est consacré à la lutte contre la toxicomanie. C’est dans cette démarche que le Lions club Conakry Réveil a o Rating: 0

Lutte contre la toxicomanie : Lions club Conakry Réveil à l’avant-garde

LIONS_CLUB 2Selon le calendrier Lions Club, le mois de juillet est consacré à la lutte contre la toxicomanie. C’est dans cette démarche que le Lions club Conakry Réveil a organisé une soirée d’information, d’éducation et de sensibilisation des étudiants sortant de l’Université Mercure, le 30 juillet 2016 dans un centre culturel de la place.

Un corps sein dans un esprit sein pour les jeunes. C’est dans cette démarche que le Lions Club Conakry Réveil entend promouvoir entrepreneuriat jeunes à travers la sensibilisation contre la toxicomanie, notamment la consommation du tabac et l’alcool qui constitue un problème de santé publique pour le gouvernement et les organisations humanitaires. Dans les milieux universitaires et scolaires, des jeunes, filles comme garçons, sont de plus en plus plongés à ce phénomène, ignorant ainsi les conséquences sur leur santé. C’est ainsi que Lions Club Conakry  Réveil a mit cette cérémonie de fin de cycle universitaire à profit pour sensibiliser, échanger et informer ces jeunes sortants sur les risques de santé qu’ils courent dans la consommation de ces substances.

Dans sa communication, docteur Mamadou Saidou Baldé, pharmacien et maitre assistant à l’Université Gamal Abdel Naser de Conakry a rappelé que cette sensibilisation consiste à expliquer aux jeunes, les risques de santé liés à la consommation du tabac ou de l’alcool.  Il a expliqué en outre que la consommation de ces substances est en nette augmentation au niveau des jeunes. Ce qui démontre, selon lui, le taux de consommation chez les jeunes en milieux scolaire et universitaire à 16,6%. Une situation qui, ajoute-t-il, affecte leur état de santé et compromet leur avenir. « Si on n’y pas garde de la consommation du tabac ou de l’alcool, on se retrouvera encore avec des taux plus élevés. Or, avec la vieillesse, nous allons assister à une augmentation des taux de maladies non transmissibles. C’est-à-dire, l’hypertension, Diabète, cancer, et maladies infectieuses des voies respiratoires. Des maladies qui vont avoir des conséquences sur le plan économique, mais aussi social en termes de mobilité», a-t-il prévenu, soulignant que  le hachich a les mêmes méfaits que le tabac.

Appréciant cette activité de Lions Club Conakry Réveil,  Siba Béavogui, étudiant sortant de l’université mercure internationale, a estimé que les jeunes devraient s’abstenir de la consommation des substances qui compromettent leur avenir. « Nous apprécions beaucoup cette activité de Lions Club Conakry Réveil qui s’est toujours engagé en faveur des jeunes. Nous espérons qu’il nous aidera aussi à réussir à travers son projet d’insertion socioprofessionnelle des jeunes étudiants»,  a-t-il dit.

Par ailleurs, cette sensibilisation est l’une des nombreuses activités qui s’inscrivent dans le projet initié par Lions Club Conakry Réveil intitulé, ‘’un Léo, une entreprise communautaire. L’objectif étant de créer un fond d’investissement pour la création de micro-entreprises, notamment ; la boulangerie, les jeux de hasard ou la vente des cartes de recharge à destination des jeunes Léo. Les fonds collectés à travers la vente des t’hurts et autres articles servirons à la formation des jeunes Léo afin qu’ils deviennent des entrepreneurs. « Ces jeunes sont à la fin de leurs études. Et nous savons que beaucoup d’entre eux sont dans la toxicomanie. Cette rencontre  est tenue pour prévenir ceux qui ne consomment pas, mais aussi expliquer les inconvénients à ceux qui sont dedans», a noté Binta Ann, fondatrice de FONBAL et partenaire de Lions Club Conakry Réveil.

Aux dires de Paul Aimé Sandouno, cette initiative a suscité l’intérêt chez plusieurs institutions et sociétés de la place qui se sont engagées à offrir des stages à certains jeunes Léo.  Comme pour dire que l’espoir est permis.

A rappelé que  le Lions Club Conakry Réveil est fondé par un groupe d’amis. Et , est nos jours une des grandes organisations qui existent à travers le monde  qui se déploient dans les actions humanitaires. Il est composé de 13 structures dont entre autre, le Lions Club Conakry Réveil. Pour être plus efficace sur le terrain le Lions Club Conakry  Réveil a donc initié ce projet afin de venir en aide aux jeunes étudiants. « Ce projet consiste donc à recruter des jeunes et faire d’eux des entrepreneurs afin de lutter contre le chaumage patent », a ajouté Paul Aimé Sandouno, membre Lions Club Conakry Réveil et responsable du restaurant For Africa.

Mouctar  Diallo

 

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page