Malgré le fair-play financier, le PSG peut foncer sur Cristiano Ronaldo Reviewed by Momizat on . TRANSFERTS - Dans un entretien donné au Parisien, mercredi, Andrea Traverso, responsable du fair-play financier au sein de l'UEFA, a précisé que le PSG était li TRANSFERTS - Dans un entretien donné au Parisien, mercredi, Andrea Traverso, responsable du fair-play financier au sein de l'UEFA, a précisé que le PSG était li Rating: 0

Malgré le fair-play financier, le PSG peut foncer sur Cristiano Ronaldo

cr rmTRANSFERTS – Dans un entretien donné au Parisien, mercredi, Andrea Traverso, responsable du fair-play financier au sein de l’UEFA, a précisé que le PSG était libre de recruter Cristiano Ronaldo l’été prochain.

« Le PSG peut recruter Cristiano Ronaldo. » Voilà le message clair et net qu’a passé Andrea Traverso, le responsable du fair-play financier à l’UEFA. Le dirigeant a évoqué la situation du club de la capitale lors d’un entretien donné au quotidien Le Parisien, mercredi. Régulièrement annoncé à Paris depuis quelques mois, Cristiano Ronaldo pourrait devenir une nouvelle figure de proue pour le projet des Qataris, notamment en cas de départ de Zlatan Ibrahimovic.

En fin de contrat en juin 2018 avec le Real Madrid, Ronaldo serait devenu une priorité absolue du projet parisien selon plusieurs sources venues de France (L’Equipe, RMC) et d’Espagne (Don Ballon). Reste à savoir quel sera le prix du Portugais, élu Ballon d’Or 2014 en début d’année. Mais depuis l’Espagne, les choses sembleraient beaucoup plus faciles. Le magazine Don Ballon avait évoqué, la semaine dernière, un possible début de négociations autour de 80 millions d’euros. Actuellement, son prix est fixé à 120 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt. Ce mercredi, le quotidien L’Equipe évoquait une clause libératoire à un milliard d’euros, qui serait, elle, logiquement hors d’atteinte.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) face au Celta Vigo
Cristiano Ronaldo (Real Madrid) face au Celta Vigo – AFP

Le champion de France, libéré des sanctions liées au fair-play financier depuis la mise en place du nouveau règlement fin juin, ne sera pas dans le besoin de signer les nouveaux accords destinés aux nouveaux propriétaires de clubs pour gagner plus de liberté. Des nouveaux accords qui permettent d’effacer les pertes des années précédentes aux yeux de l’UEFA. Fort d’un accord de principe passé avec l’institution en mai 2014, le PSG a déjà pu récupérer un peu de latitude avec l’UEFA. Son côté bon élève, lui a notamment permis de recruter Angel Di Maria cet été contre 63 millions d’euros.

« Le PSG peut recruter Cristiano Ronaldo, même sans signer un accord volontaire. Si le PSG fait cela, c’est parce que le club estime qu’il obtiendra un retour sur investissement et des recettes qui permettront de compenser l’amortissement du transfert et le salaire du joueur« , a conclu Traverso.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page