Mariages précoces en Afrique : Le nombre va plus que doubler pour atteindre 310 millions en 2050 Reviewed by Momizat on . Le nombre de mariages précoces en Afrique va plus que doubler d’ici 2050,  si les tendances actuelles persistent , en raison de la croissance rapide de la popul Le nombre de mariages précoces en Afrique va plus que doubler d’ici 2050,  si les tendances actuelles persistent , en raison de la croissance rapide de la popul Rating: 0

Mariages précoces en Afrique : Le nombre va plus que doubler pour atteindre 310 millions en 2050

Mariage -précoce enfantLe nombre de mariages précoces en Afrique va plus que doubler d’ici 2050,  si les tendances actuelles persistent , en raison de la croissance rapide de la population et le changement social limité, selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) .

L’Afrique va dépasser l’Asie du Sud comme la région avec le plus grand nombre de mariages précoces . Le nombre  de mariages précoces va augmenter de 125 millions (2015)  à  310 millions en 2050 , soit plus de 40 pour cent du total mondial

« Le nombre de filles touchées – et cela signifie des enfances perdues et à terme brisées – soulignent l’urgence de l’interdiction de la pratique du mariage des enfants une fois pour toute », a déclaré  le directeur exécutif de l’UNICEF, Anthony Lake,  à l’ouverture  du colloque de l’Union africaine sur la fin des  mariages des précoces . « Chaque enfant marié est une tragédie individuelle. Une augmentation de leur nombre est intolérable. »

L’UA a lancé une campagne plus tôt cette année pour mettre fin aux mariages précoces. L’âge minimum légal du mariage est de 15 dans une douzaine de pays africains, et le changement est progressif. Un peu plus d’une fille sur trois filles se marient avant l’âge de 18 ans, le plus souvent dans des familles rurales pauvres qui reçoivent souvent un prix de la mariée ou la dot en échange de leur fille.

La proportion de jeunes femmes en Afrique qui se marient avant l’âge de 18 ans a chuté à 34 pour cent. Cette proportion était de  4 pour cent en 1990, mais les populations des autres continents constatent  une croissance plus lente, et leur taux de mariages précoces baisse rapidement

« Le mariage des enfants crée  des normes qui sont devenues de plus en plus difficile à exterminer – des normes qui portent atteinte à la valeur de nos femmes « , a déclaré la Présidente de la Commission de l’Union africaine Nkosozana Dlamini Zuma. «Grâce à une plus grande prise de conscience, et une approche collaborative, les effets paralysants du mariage des enfants peuvent être éradiquées. »

La population de jeunes filles africaines de moins de 18 devrait passer de 275 millions en 2015  – 25 pour cent du total mondial – à 465 millions en 2050, 38 pour cent du total mondial

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page