MATAM : Un jeune se donne la mort par pendaison Reviewed by Momizat on . A Conakry, les cas de pendaison deviennent récurrents. Le dernier exemple en date est celui d’un jeune dont le corps a été matinalement découvert ce vendredi 20 A Conakry, les cas de pendaison deviennent récurrents. Le dernier exemple en date est celui d’un jeune dont le corps a été matinalement découvert ce vendredi 20 Rating:

MATAM : Un jeune se donne la mort par pendaison

Matam
A Conakry, les cas de pendaison deviennent récurrents. Le dernier exemple en date est celui d’un jeune dont le corps a été matinalement découvert ce vendredi 20 février,  au quartier Boussoura, dans la commune de Matam. Sur place, les citoyens se bornent  dire qu’ils ont tous découvert le corps en se réveillant.

La victime, coiffée d’une casquette noire et vêtue d’une chemise rouge et d’un pantalon, semble s’être suspendue à la branche d’un manguier avec une corde. L’acte s’est passé à quelques mètres de l’agence communale de la Société de télécommunications de Guinée (SOTELGUI), sur la route Le Niger, derrière la mosquée du quartier

Aucun des citoyens rencontrés sur les lieux n’a donné l’identité du jeune dont l’âge pourrait se situer entre 17 et 19 ans. Selon des hypothèses, elle serait venue nuitamment  pour se mettre la corde au cou. Au moment où nous quittions les lieux, une équipe de la Police technique et scientifique était sur place pour le constat.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page