Michel réveille l’OM, le PSG assure…. Reviewed by Momizat on . Débuts réussis pour le nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, Michel, qui a mené son équipe à une éclatante victoire 6-0 contre Troyes. Le PSG, de son c Débuts réussis pour le nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, Michel, qui a mené son équipe à une éclatante victoire 6-0 contre Troyes. Le PSG, de son c Rating: 0

Michel réveille l’OM, le PSG assure….

Michel OMDébuts réussis pour le nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille, Michel, qui a mené son équipe à une éclatante victoire 6-0 contre Troyes. Le PSG, de son côté, a poursuivi son sans-faute en s’imposant à Montpellier.

C’était sa première séance, et le rideau sur Marseille s’est levé : l’OM a remporté son premier match de la saison, dimanche 23 août, pour la 3e journée du championnat de Ligue 1, en atomisant Troyes (6-0), pour les débuts de son entraîneur espagnol, José Miguel Gonzalez Martin del Campo, dit Michel.

Après deux défaites sans marquer de but (0-1 contre Caen et à Reims) et la démission fracassante de Marcelo Bielsa, l’OM était sous haute pression, son nouvel entraîneur aussi. Ils ont fait l’essentiel, le résultat permettant au club de remonter à la 13e place de L1, tout en y ajoutant la manière.

Ce n’était jamais que Troyes en face, un bien tendre promu, mais Marseille a peut-être lancé sa saison, même s’il faudra confirmer prochainement à Guingamp et face à Bastia, avant son premier gros test contre Lyon.

Comme un symbole, ce sont deux revanchards qui ont été décisifs. Barrada – que Michel avait déjà entraîné à Getafe – après une saison 2014-2015 cauchemardesque, a rayonné au milieu et ouvert la marque (19e). Le meneur de jeu a ensuite fait la passe pour le revenant Lassana Diarra, dont la frappe sans contrôle portait le score à 2-0 (47e). Lui qui n’avait pas joué depuis un an a réussi un retour fracassant dans l’entrejeu.

Batshuayi a marqué un doublé (56e, 90e), surmontant ses maladresses pour débloquer son compteur. Ocampos y allait d’un retourné acrobatique (63e) et Alessandrini de son but (87e). Bref, l’OM a changé d’ère.

Trois sur trois pour le PSG

Dans les autres résultats en Ligue 1, l’OL a confirmé ses difficultés actuelles, après une préparation turbulente et deux premiers matches moyens, en s’inclinant à domicile, face à des Rennais très défensifs (1-2) dont le but décisif fut, ironie du sort, signé Zeffane, à peine transféré de Lyon.

Lacazette est au centre de la tourmente lyonnaise : meilleur joueur et buteur de la saison dernière (27 réalisations), il a de nouveau livré une prestation sans aucun relief, et a même laissé sa place sous les sifflets de Gerland dès l’heure de jeu.

Enfin, Paris et Monaco ne s’avancent pas de la même manière vers le premier choc de la saison, dimanche prochain en Principauté. Le Paris Saint-Germain maintient son sans-faute, avec une troisième victoire (0-1 à Montpellier), toujours sans but encaissé, propre à minorer les petits soucis (blessure de Pastore, inefficacité de Cavani, états d’âme de Digne, Thiago Motta et Van der Wiel).

L’ASM, en revanche, avance lesté de doutes. Après son derby victorieux à Nice (2-1), Monaco a enchaîné deux nuls (0-0 contre Lille et 1-1 à Toulouse samedi) et connu surtout une grosse désillusion en barrage aller de Ligue des champions mercredi à Valence (revers 1-3). Leonardo Jardim, qui a fait tourner son équipe à Toulouse en changeant huit joueurs, aborde une semaine cruciale pour le club, tant sur le plan européen que national.

La Juve et le Real commencent mal

Ailleurs en Europe, la surprise du week-end est venue de Turin où la Juventus, championne en titre, s’est inclinée dès l’entame de la Serie A (0-1) face à l’Udinese, sur un but du Français Théréau (78e). Samedi, la Roma est elle aussi entrée difficilement dans sa saison, mais a au moins ramené un point de son déplacement à Vérone face à l’Hellas (1-1). La Lazio Rome s’était, elle, imposée 2-1 contre Bologne. L’Inter Milan a arraché la victoire dans le temps additionnel face à l’Atalanta (1-0), alors que l’AC Milan a perdu chez la Fiorentina (2-0) et Naples à Sassuolo (2-1). Le fauteuil de leader revient à la Sampdoria Gênes, qui n’a pas fait de cadeau au promu Carpi (5-2).

En Espagne, le promu Gijon a tenu la dragée haute au Real Madrid de Rafael Benitez (0-0) pour la 1re journée. Le Barça au contraire, battu par l’Athletic Bilbao en Supercoupe d’Espagne (4-0, 1-1), a pris une petite revanche en s’imposant au Pays basque (0-1), grâce à une reprise de volée de Suarez. L’Atletico Madrid a bien démarré également contre le promu Las Palmas (1-0), sur un but de Griezmann.

En Premier League, le leader Manchester City s’est imposé à Everton (0-2, buts de Kolarov et Nasri) , alors que Manchester United, 3e, a fléchi en concédant le nul face à Newcastle (0-0). Les deux clubs mancuniens sont séparés au classement par le Leicester de Claudio Ranieri, auteur d’un nul  face à Tottenham (1-1). Chelsea, pour sa part, est allé chercher sa première victoire à West Bromwich(2-3), avec notamment un but et une passe décisive de la nouvelle recrue Pedro. Le choc de cette 3e journée en Angleterre, Arsenal-Liverpool, se jouera lundi soir.

En Allemagne, petit événement pour la 2e journée de Bundesliga, puisque le Borussia Dortmund a « détrôné » le Bayern Munich, triple champion en titre en le devançant en tête du classement à la différence de buts (+8 contre +6), après sa deuxième victoire 4-0, cette fois chez le promu Ingolstadt. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit son 6e but de la saison toutes compétitions confondues. Les Bavarois, eux, avaient eu chaud la veille pour décrocher leur second succès à Hoffenheim (1-2).

Avec AFP

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page