Opinion : Un chaos de désolation et de misère… Reviewed by Momizat on . La rue est un espace de revendication démocratique légitime. Mais c’est l’Etat qui doit assurer la sécurité des manifestants ne joue pas son rôle. Les forces de La rue est un espace de revendication démocratique légitime. Mais c’est l’Etat qui doit assurer la sécurité des manifestants ne joue pas son rôle. Les forces de Rating: 0

Opinion : Un chaos de désolation et de misère…

La rue est un espace de revendication démocratique légitime. Mais c’est l’Etat qui doit assurer la sécurité des manifestants ne joue pas son rôle. Les forces de l’ordre sèment le désordre. Elles tabassent et tirent sur des populations sans défense.

Dans toutes les manifestations de l’opposition, on déplore des cas de blesses, des arrestations et des morts. Le régime d’Alpha Condé n’est pas du reste. Il compte déjà de nombreuses victimes et de prisonniers d’opinions.

Les arrestations arbitraires et des exécutions sommaires ainsi que des règlements de compte sont devenus la marque du régime Condeiste.

Chaque fois l’opposition est descendue dans les rues de Conakry pour exprimer son mecontentement, le président Alpha Condé se voit obligé de sortir de son silence. Comme une tortue qui se voit mettre du feu derrière. Mais le fléchissement du Chef de l’Exécutif ne doit jamais impressionner le chef de file de l’opposition M. Cellou Dalein Diallo qui menace d’ occuper les rue encore une fois pour se faire entendre. Entre autres points de revendications inscrit dans son carnet politique, il y’a les questions électorales qui constituent l’une des causes de frustration des populations, la bonne gouvernance, la précarité niveau de vie des guinéens et les violences policières sur les populations

Autres, il est de notoriété publique que le clan présidentiel a fait une main mise sur les ressources du pays. Aujourd’hui, l’option à envisager devrait être le départ de Alpha Condé, sans condition. Il n’est un secret pour personne que le chef de l’Etat, Alpha Condé n’est pas un homme de parole. Il ne tient jamais ses promesses et cela est devenu très agaçant pour les homes épris de paix et de justice. L’on ne sait plus à quel saint se vouer.

Pour rafraîchir les mémoires il y’a eu un accord politique qui comporte plusieurs décisions entre le pouvoir et l’opposition qui sont restées lettre morte. L’audit du fichier électoral, l’organisation des élections locales au mois de février, l’adoption du code électoral, l’indemnisation des victimes de violence lors des manifs de l’opposition, l’enquête pour identifier les auteurs des crimes avec près de 80 victimes, sont des lettres mortes. Aucun des accord n’a connu un début d’exécution.

La non tenue de ses engagements fait de ce président un incapable et un fervent imposteur qui n’a qu’un seul souci: Prolonger son mandat et continuer à renflouer ses comptes bancaires personnels au détriment du contribuable guinéen.

La démocratie n’a jamais souffert dans sa peau qu’avec ce chef de l’Etat incompétent qui gère le pays comme une entreprise privée.

Preuve d’un des manquements des principes élémentaires de la démocratie, deux  chefs de quartier qui ont reçu Cellou Dalein Diallo ont été démis de leur  fonctions dans un des districts de Macenta et un comité de salut public a été mis en place .

Tous ces manquements flagrants à la démocratie créent des frustrations et de la déception. Ce qui favorise un profond malaise et de tensions au sein d’une population divisée et manipulée.

En tout cas les guinéens ont intérêt de chasser au pouvoir ce vautour qui n’a aucun respect de la parole donnée. Pire, il garantit rien de bon pour le pays. Un chaos la desolation et de misère pour le pays

Mohamed Fadil CAMARA

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page