Paul Moussa le Directeur de l’OGP dément avoir favorisé le RPG sur l’affichage des panneaux publicitaires Reviewed by Momizat on . Compte tenue de la gestion des panneaux publicitaires en cette période de campagne, ou tout semble être que pour l’Etat , Paul Moussa le Directeur de l’OGP (Off Compte tenue de la gestion des panneaux publicitaires en cette période de campagne, ou tout semble être que pour l’Etat , Paul Moussa le Directeur de l’OGP (Off Rating: 0

Paul Moussa le Directeur de l’OGP dément avoir favorisé le RPG sur l’affichage des panneaux publicitaires

paul moussaCompte tenue de la gestion des panneaux publicitaires en cette période de campagne, ou tout semble être que pour l’Etat , Paul Moussa le Directeur de l’OGP (Office Guinéenne de Publicité) et coordinateur de campagne RPG Arc-En-Ciel de Matoto nous confit que c’est pas la faute de l’OGP et qu’ils sont ouvert à tout les partis politique que ça soit mouvance ou opposition.

Conakryplanete : Comment gérez-vous  les panneaux publicitaires en cette période d’élection ?

Paul  Moussa : Merci pour cette question qui domine l’agenda politique et social. La gestion n’a pas changé. C’est la même gestion. Il y a des procédures qu’on doit suivre c’est-à-dire en période de campagne, ça fonctionne exactement comme en période normale. C’est-à-dire que les parties politiques qui sont considérés comme des entreprises politiques doivent prendre attache avec l’Office Guinéen de la Publicité pour leur visibilité, pour leur communication en matière de panneaux  ect…ou à défaut prendre attache avec les agents de publicité qui sont des régies publicitaires agréées auprès de l’OGP, reconnus auprès de l’OGP. Des agents de publicité qui payent les taxes et redevance à l’OGP. Donc c’est pour vous dire que les partis politiques ont le choix entre se rapprocher de l’OGP ou les agences agréées pour faire leurs communications. Voilà comment fonctionne l’OGP que ça soit en temps normal  ou en période électorale.

Conakryplanete : On vous accuse d’être avec le pouvoir en place dans cette affaire ?

Paul Moussa : C’est de la diffamation, de la délation, de l’intoxication et  de la désinformation. J’ai récusé toutes ces désinformations. Les partis politiques, je leur ai écrit depuis 2014 quand je prenais les rênes de la direction générale de l’OGP. J’ai informé et j’ai les décharges de tous les partis politiques. Aucun parti politique ne peut me contester cela. Aucun parti politique ne peut me denier  d’avoir  donné l’information, d’avoir  écrit le courrier adresser à tous les partis que désormais pour faire la pub notamment pour faire des affiches des présidents des partis, des panneaux publicitaires à la marque des partis politiques ou des candidats il faut désormais s’approcher de l’OGP et que la pagaille était terminée.

On avait la mauvaise habitude dans ce pays. On se lève le matin et faisait n’importe comment les affiches. Or, les affiches publicitaires sont réglementées par l’OGP qui est l’institution de régulation de la publicité en République de guinée et pour faire n’importe quelle affiche et sous toutes ces formes.

Il faut prendre attache à l’OGP. Et ce pourquoi, j’ai écrit les courriers, j’ai pris le devant. Il y a plus d’un an et les partis politiques le savent et ils doivent prendre attache avec l’OGP. Nous restons ouverts parce jusqu’à cette date, je n’ai pas reçu la demande des partis politiques parce qu’il faut une demande pour avoir l’autorisation du régulateur qui est l’OGP.

Mais nous n’avons reçu aucune demande d’un parti politique. Allez-y, rapprochez-vous de ces partis politiques. Aucun parti n’a fait une demande, aucune démarche. Nous sommes en République et ce sont des acteurs politiques qui sont sensés gouverner le pays un jour. Ecoutez en République, il n’y a des règles, on ne peut pas afficher parce qu’on n’est leader politique ou nous sommes à la présidence. Nous, on le fait dans les normes et les règles. Il y a des procédures à suivre. Voilà la vérité.

Conakryplanete : On a entendu que tous les panneaux publicitaires d’ici et à l’intérieur du pays étaient réservés à Alpha Condé ?

Paul Moussa : Ce ne sont que des rumeurs qui ne se fondent que sur la vie d’esprit de ceux qui veulent véhiculer cette désinformation. Moi, je suis complètement rassuré d’une chose que je suis calme, serein, et je sais ce sont des choses qui se disent mais la vérité est  ce que je viens de vous dire. Il y a des procédures, il n’y a une réglementation et nous sommes toujours ouverts et attendons les demandes des partis politiques qui n’ont pas encore fait.

 Entretien réalisé par Saly pour conakryplanete.info

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page