Pourquoi le choix de cette caution de 800millions de francs guinéens? Reviewed by Momizat on . La caution a été fixée à 800 millions de francs guinéens par candidat et par parti politique désirant présenter un candidat à la présidentielle du 11 octobre pr La caution a été fixée à 800 millions de francs guinéens par candidat et par parti politique désirant présenter un candidat à la présidentielle du 11 octobre pr Rating: 0

Pourquoi le choix de cette caution de 800millions de francs guinéens?

ceniiii

La caution a été fixée à 800 millions de francs guinéens par candidat et par parti politique désirant présenter un candidat à la présidentielle du 11 octobre prochain.Ainsi nombreux petits partis ne pourront pas aller à la présidentielle, à cause de cette caution fixée .Suite à l’augmentation du prix la CENI donne les raisons“Depuis 2010, il y a eu beaucoup de changements dans la vie économique de notre pays. d’abord, il y a eu une crise financière et économique internationale qui a fait que les choses ne sont plus au même point en ce qui concerne les prix. Il y a eu une très forte dépréciation du franc guinéen par rapport à 2010 Tout ça est rentré en ligne de compte parce que la loi dit que le cautionnement payé par les candidats vient en remboursement des frais engagés par la CENI pour la confection des bulletins de vote. Donc, aujourd’hui nous avons doublé le montant que nous avons payé en 2010 pour la confection des bulletins. Le prix du papier sécurité est passé du simple au triple sur le plan international. Il y a également le fait que la dépréciation du franc guinéen alors que nous (la CENI) nous payons tout en devises étrangères. Donc, nous sommes obligés de mettre un montant abordable par tous ceux qui ont l’intention de briguer la magistrature suprême de notre pays”, affirme le porte-parole de la commission électorale nationale indépendante Maître Amadou Salifou Lésé.

Contrairement à ce pensent des opposants comme Jean-Marc Telliano qui voit derrière ce choix, une façon pour le pouvoir d’éliminer des partis adverses.

 Partant, dans un discours bourré d’humour, accuse Alpha Condé de jeu politicien. « Alpha Condé était le premier à s’insurger en 2010 contre la fixation de la caution de 400 millions. Lui souhaitait à l’époque que celle-ci soit ramenée à 25 millions. Si aujourd’hui, il est prêt à élever cette caution à 800 millions, cela prouve qu’il a pris notre argent. Je le dis, il a été le premier, j’étais dans la salle, à répliquer par rapport à la caution de 400 millions. Cela est une preuve irréfutable, pour ceux qui l’ont toujours appelé l’empereur des mines, de la fuite de nos capitaux. Il nous dira là où il a pris cet argent. Et s’il met le plafonnement de la campagne électorale à vingt milliards, Alpha Condé nous dira où il a pris cet argent. »

 Et d’ajouter : « C’est une façon de se moquer du peuple de Guinée Mais nous, au sein de l’opposition, rassurez-vous, si Alpha Condé fixe la caution à deux milliards, on trouvera cet argent. Nous, ce n’est pas l’argent du contribuable. Même au sein de l’Assemblée nationale, quand vous regardez les députés, vous verrez tout de suite la différence entre les députés de la mouvance et ceux de l’opposition. Parce que ce sont eux qui viennent dans des moto- taxis. Nous, nous avons dépassé les moto- taxis. »

Saly pour conakryplanete.info

 

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page