Salt: la lampe révolutionnaire qui fonctionne avec de l’eau salée Reviewed by Momizat on . Faites connaissance avec  Aisa Mijeno, une architecte et scientifique  des Philippines   qui a inventé une lampe révolutionnaire qui fonctionne avec  de l’eau s Faites connaissance avec  Aisa Mijeno, une architecte et scientifique  des Philippines   qui a inventé une lampe révolutionnaire qui fonctionne avec  de l’eau s Rating: 0

Salt: la lampe révolutionnaire qui fonctionne avec de l’eau salée

lampe-philipineFaites connaissance avec  Aisa Mijeno, une architecte et scientifique  des Philippines   qui a inventé une lampe révolutionnaire qui fonctionne avec  de l’eau salée au lieu de batteries. Sa vision en créant SALt (Sustainable Alternative Lighting), c’est de pouvoir  «éclairer les Philippines avec de l’énergie durable », en trouvant une source alternative de lumière respectueuse de l’environnement et adaptée pour les personnes vivant dans  les zones côtières. La lampe peut apparemment fonctionner pendant huit heures avec seulement deux cuillères  de sel et un verre d’eau.

« Elle est faite de composés chimiques améliorés, catalyseurs et d’alliages de métaux , qui lorsqu’ils sont  submergés dans les électrolytes produisent de l’électricité », a expliqué Mijeno.

lampe-salt-aisa-mijeno

L’idée sous-jacente est la conversion chimique de l’énergie. Alors qu’elle fonctionne sur le principe scientifique de la cellule galvanique, on utilise une solution saline sans danger, non toxique, à la place d’électrolytes dangereuses.

Cette lampe révolutionnaire permet non seulement  d’avoir l’éclairage disponible dans les zones reculées, elle pourrait être aussi beaucoup moins chère que les lampes à pétrole ou électriques classiques. Plus sûre, car elle ne possède pas les composants et composés qui peuvent déclencher le feu, et, surtout, elle  est respectueuse de l’environnement . Elle ne dégage pas de gaz toxiques et laisse une empreinte carbone minimale. « Ce n’est pas seulement un produit », a déclaré Mijeno. « C’est un mouvement social »

Bien que la lampe qui fonctionne au sel ne soit pas encore produit en  masse, elle a reçu une reconnaissance mondiale. Mijeno a remporté plusieurs prix et concours aux  Philippines, au Japon, à Singapour et en Corée du Sud. Le New York Times a rapporté qu’elle a récemment participé à une discussion sur le changement climatique organisée par le président Obama, où elle a parlé de la lampe de en détail.

lampe-au-sel-obama-aisa-mijeno

Obama  a qualifié son invention de «pensée splendide », tout en se référant à elle comme «l’exemple parfait de jeunes entrepreneurs de l’avenir ».

Pour l’instant, le défi immédiat de Mijeno réside dans la recherche d’une façon de fabriquer la lampe de sorte qu’il reste durable, économique et facile à entretenir. Si elle parvient à travailler comme promis, la lampe produira environ 90 lumens (unité de mesure du flux lumineux) de lumière à seulement 20 dollars (environ 12000 FCFA), plus 3 $(1800 FCFA) pour remplacer l’anode tous les six mois. Ce qui est parfait pour les régions sans réseau électrique, et plus sûr que les lampes au kérosène. Salt dispose également d’un port USB qui peut être utilisé pour recharger les téléphones mobiles ou d’autres appareils électriques. Si tout se déroule selon le plan, Mijeno croit que le produit devrait être disponible sur le marché en 2016.

« Le danger avec les lampes au kérosène est qu’elles peuvent causer un incendie, » dit-elle. « Nous voulons offrir une option d’éclairage qui est plus rentable, plus sûre, plus durable et plus respectueuse de l’environnement au moyen d’une lampe qui utilise une solution saline ou de l’eau de l’océan comme un catalyseur pour produire de l’électricité. »

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page