Tout savoir sur la pousse des cheveux naturel….. Reviewed by Momizat on . Le problème de beaucoup de femmes noires comment faire pousser ses cheveux ou stimuler leur pousse. Une chose à savoir et qui nous aidera grandement pour la pou Le problème de beaucoup de femmes noires comment faire pousser ses cheveux ou stimuler leur pousse. Une chose à savoir et qui nous aidera grandement pour la pou Rating: 0

Tout savoir sur la pousse des cheveux naturel…..

ch repouLe problème de beaucoup de femmes noires comment faire pousser ses cheveux ou stimuler leur pousse.

Une chose à savoir et qui nous aidera grandement pour la pousse de nos cheveux : nos cheveux sont tels des plantes. Pour qu’une plante soit en bonne santé et pousse bien, la première chose qu’on doit lui apporter c’est l’hydratation.

Pour nos cheveux, c’est exactement la même chose. Ils ont besoin d’eau pour vivre. Or, on a tendance à attendre le jour du shampoing pour leur apporter de l’eau. Lorsque l’on compare la pousse des cheveux des autres communautés (asiatiques, européennes, métissées…) on constate que leurs cheveux poussent plus vite. Pourquoi ? Leur cheveu étant plus raide, l’eau et l’huile circulent plus facilement dans la fibre capillaire. Le cheveu afro est un cheveu qui tourne sur lui-même. Le garder hydraté est donc plus compliqué.

Doit-on dans ce cas faire plus de shampoings pour avoir à mouiller plus souvent nos cheveux ? Non, ce serait une erreur car beaucoup de shampoings contiennent des agents asséchants. Trop se les laver ne serait pas bénéfique.

Une des astuces est donc de faire des co-wash. Co-wash vient de la contraction « Conditioner washing » (laver ses cheveux avec son après-shampoing).

Quel intérêt ?

Laver ses cheveux avec son après-shampoing uniquement apportera de l’hydratation en profondeur à vos cheveux. En effet, le but des après–shampoings est, généralement de nourrir les cheveux après avoir été asséchés par le shampoing.

Pourquoi le faire ?

Faire des co-wash entre deux shampoings permet de ne pas laisser les cheveux sans hydratation trop longtemps.

Le massage apporté au cuir chevelu au moment d’appliquer l’après-shampoing stimule la circulation sanguine et donc la pousse du cheveu.

S’occuper plus de ses cheveux entre deux shampoings permet d’éviter une trop grosse perte de cheveux le jour des soins ou du démêlage.

L’après-shampoing est un peu comme une crème que l’on va appliquer sur les cheveux pour les soigner.

Quand le faire ?

Il ne faut pas que le co-wash remplace le jour du shampoing. C’est l’erreur que beaucoup d’entre nous font car on commence à avoir peur des shampoings. Or l’après-shampoing ne va pas nettoyer de la même manière que le shampoing tous les résidus laissés par les produits, la pollution, la transpiration…

Le co-wash se fait entre deux shampoings pour compléter les soins, chouchouter les cheveux.

Exemple : Je lave mes cheveux tous les dimanches. Je peux faire un co-wash le mercredi si je constate qu’ils sont beaucoup trop secs.

Comment le faire ?

Il est vrai que passer les cheveux sous l’eau, ça nous prend du temps. Mais avec un peu d’imagination, on peut réussir à bien soigner ses cheveux sans avoir besoin de poser des RTT ou de demander à une amie de garder nos enfants.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page