UFDG était t-il derrière les affrontements survenus récemment à Koundara? Reviewed by Momizat on . [caption id="attachment_6180" align="alignnone" width="669"] Saramady Touré le secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel[/caption] Ce sont là des accusations grav [caption id="attachment_6180" align="alignnone" width="669"] Saramady Touré le secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel[/caption] Ce sont là des accusations grav Rating: 0

UFDG était t-il derrière les affrontements survenus récemment à Koundara?

Saramady Touré

Saramady Touré le secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel

Ce sont là des accusations graves du camp présidentiel contre l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Le parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel soupçonne la principale formation politique de l’opposition guinéenne de vouloir créer des troubles dans le pays et qui viseraient à empêcher la tenue du scrutin présidentiel le 11 octobre prochain.

Le secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel qui réagissait suite aux violences enregistrées récemment à Koundara, a déploré le manque de réaction de la part de l’UFDG.

« L’UFDG veut créer des problèmes pour  empêcher que ces élections se tiennent. Il faut  qu’ils mettent de l’eau dans leur vin » a accusé Saramady Touré, le Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel.

« Je n’ai pas encore entendu la Direction Nationale de l’UFDG réagir contre cela (les violences survenues à Koundara, Ndlr). Mais si elle cautionne un tel acte, je serais très déçu, parce que je ne peux pas  comprendre qu’après tout ce qui s’est passé à Koundara,  toutes les personnes que j’ai eu à joindre là-bas reconnaissent que l’acte a été délibéré et trouvent que cela n’avait aucune raison. Les gens ont été attaqués comme ça (…). C’est vraiment  des actes que nous condamnons», a poursuivi Saramady Touré qui a été joint au téléphone par une journaliste de notre rédaction.

Plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, tel est le bilan des affrontements survenus récemment à Koundara. Des militants de l’UFDG des partisans du camp présidentiel s’étaient affrontés alors que la Guinée entame ses derniers jours de campagne en prélude au scrutin du 11 octobre prochain.

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée vient de condamner l’arrestation d’une trentaine de ses militants accusés d’avoir participé à ces violences. La formation politique dirigée par l’ancien Premier Ministre Cellou Dalein Diallo dénonce une justice aux ordres du pouvoir du Président Alpha Condé.

 « L’UFDG ne peut pas nous accusé, parce qu’il y a aucun acte qui prouve  que le RPG  a fait quoi que ce soit. Par contre, ils sont allés brûler des maisons  et un véhicule neuf à notre section de Koundara et ils ont fait d’autres actes ignobles », a regretté Saramady Touré.

A suivre…

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page