Afghanistan : Un violent tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 s’est produit ce lundi Reviewed by Momizat on . l'Afghanistan, l'Inde et le Pakistan. Le bilan, de plus d'une centaine de morts à la mi-journée, devrait encore s'alourdir. Un violent tremblement de terre d'un l'Afghanistan, l'Inde et le Pakistan. Le bilan, de plus d'une centaine de morts à la mi-journée, devrait encore s'alourdir. Un violent tremblement de terre d'un Rating: 0

Afghanistan : Un violent tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 s’est produit ce lundi

seismel’Afghanistan, l’Inde et le Pakistan. Le bilan, de plus d’une centaine de morts à la mi-journée, devrait encore s’alourdir.

Un violent tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 s’est produit ce lundi en Afghanistan, provoquant de violentes secousses jusqu’en Inde et au Pakistan. Selon l’institut américain de géologie USGS, l’épicentre se situerait à Jurm, dans les montagnes reculées du Badakhshan, à l’extrême nord-est de l’Afghanistan, à une profondeur de 213,5 km.

Afghanistan: une bousculade meurtrière

Une bousculade a causé la mort de douze écolières alors qu’elles tentaient de sortir précipitamment de leur établissement situé à Taloqan, le chef-lieu de Takhar, une province reculée du nord-est du pays, à la frontière avec le Tadjikistan. 35 autres personnes sont blessées.

Dans la province orientale de Nangarhar, à la frontière avec le Pakistan, au moins six personnes ont été tuées et 69 autres blessées, selon le chef de l’hôpital public de Jalalabad, chef-lieu de la province, et le chef de l’antenne provinciale du Croissant-Rouge.

Le premier ministre afghan Abdullah Abdullah a évoqué «d’importantes pertes humaines et matérielles» dans le Badakhshan, à Takhar, Nangarhar, Kunar, et y compris dans la capitale Kaboul. Il a ajouté que «les chiffres ne sont pas encore connus car les communications sont coupées».

Shah Wali Abib, gouverneur du Badakhshan, a fait état d’au moins 400 maisons détruites dans sa province, soulignant les difficultés à communiquer avec la zone en raison des dommages subis par les réseaux de communication.

Au total, on avance pour le moment le chiffre de 24 victimes dans le nord-est du pays.

Au moins 76 morts au Pakistan

Le Pakistan enregistre pour le moment le bilan le plus meurtrier avec 76 morts, ont indiqué des responsables locaux à l’AFP. Mais il pourrait là aussi s’alourdir, a prévenu le chef du gouvernement provincial de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), la province la plus touchée par le séisme dans le pays. «Toute la province est en alerte, et les hôpitaux sont en état d’urgence, mais il est trop tôt pour fournir un bilan» a indiqué le ministre Pervez Khattak, soulignant que sa province est «reculée et montagneuse».

Au moins 28 personnes ont ainsi été tuées dans les zones tribales du nord du pays, frontalières de l’Afghanistan où se trouve l’épicentre du séisme. Vingt autres ont péri dans le nord-ouest, trois dans la région de Gilgit-Balistan, et une personne dans la partie pakistanaise du Cachemire, ont indiqué ces sources.

Inquiétudes au Cachemire

Des journalistes de l’AFP présents à New Delhi, en Inde, ont rapporté que les secousses ont fait trembler les bâtiments de la capitale, poussant les habitants à descendre dans les rues. La secousse a temporairement interrompu le métro de New Delhi.

Sur Twitter, le premier ministre Narendra Modi explique avoir demandé une évaluation urgente de la situation, et qu’il se tenait prêt si nécessaire à aider l’Afghanistan et le Pakistan.

Dans le Cachemire indien, l’électricité a été coupée dans la ville de Srinagar, située dans le nord-ouest de la région. Bien qu’aucune information ne fait état de dégâts dans l’immédiat, le réseau de téléphonie mobile a été coupé et le trafic s’est immobilisé dans la rue. Les habitants paniqués se sont précipités dehors, les enfants dans les bras, craignant une répétition de l’énorme tremblement de terre qui avait fait 75.000 morts en 2005.

Dans cette région, d’importantes inondations avaient endommagé de nombreux bâtiments il y a un an, les rendant encore plus vulnérables à une secousse sismique.

(avec AFP)

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page