Voici ce que compte faire le ministre de l’enseignement supérieur (discours) Reviewed by Momizat on . Le 6 janvier dernier, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Abdoulaye Yéro Baldé a pris fonction. C’était au Cedust de Le 6 janvier dernier, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Abdoulaye Yéro Baldé a pris fonction. C’était au Cedust de Rating: 0

Voici ce que compte faire le ministre de l’enseignement supérieur (discours)

enseignant superieurLe 6 janvier dernier, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Abdoulaye Yéro Baldé a pris fonction. C’était au Cedust de Conakry dans l’après-midi. Dans son discours, il a promis de relever le défi d’un enseignement de qualité….

– Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement, Président de la Cérémonie ;

– Messieurs les Ministres ;

– Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée;

– Monsieur le Vice-Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée;

– Messieurs les Secrétaires Généraux ;

– Messieurs les Chefs de Cabinet ;

– Mesdames et Messieurs les Conseillers ;

– Mesdames et Messieurs les hauts cadres du MESRS ;

– Mesdames et Messieurs les Fondateurs, Recteurs et Directeurs Généraux des IES ;

– Messieurs les Directeurs Généraux des IRS ;

– Mesdames et Messieurs les travailleurs à tous les niveaux du MESRS et du système éducatif ;

Mesdames et Messieurs,

Je saisis cette opportunité qui m’est offerte pour m’acquitter d’un devoir de reconnaissance et de remerciement à l’adresse de Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDÉ, pour la confiance placée en ma modeste personne, en me nommant à la tête d’un Département aussi important que le Ministère en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique.

Je remercie également Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, mon grand frère BaïloTelivel DIALLO, pour les travaux accomplis dans des circonstances particulièrement difficiles d’un Etat en reconstitution en butte aux manifestations politiques de 2013 et à la plus grave crise de santé publique jamais éprouvée par notre pays en 2014 et 2015 à travers la terrible épidémie Ebola. La nation entière vous sera à jamais reconnaissante, vous qui, de concert avec tous les Ministres du système éducatif, avez préservé l’école guinéenne de ce virus mortel en garantissant tout le long de ces années difficiles « Zéro Ebola à l’Ecole ».

Par ailleurs, vous avez ouvert plusieurs chantiers importants, dont entre autres la gouvernance académique et scientifique, la formation des formateurs avec la création des Ecoles Doctorales et le lancement du Programme « 1000 PhD et 5000 Masters », le renforcement de la résilience du système de recherche en épidémiologie, le grand projet de construction de cinq nouvelles universités nationales, le lancement de la tablette « Sincery » dans le cadre du Programme Présidentiel « 1 Etudiant, 1 tablette » , etc.

Monsieur le Ministre, tous ces résultats constituent, pour moi et l’équipe que vous me laissez le point de départ d’actions vigoureuses et décisives qu’il nous incombe d’entreprendre pour contribuer activement au développement de notre pays et faire de la Guinée un pays à revenu intermédiaire dans le moyen terme.

Pour y parvenir, nous (le gouvernement, les politiques, le corps enseignant, les parents etc.) devrons être capables de mettre en place les conditions nécessaires pour une éducation de qualité pour les générations présentes et futures.

Une éducation de qualité offrira à notre jeunesse, espoir de leurs familles respectives et de la nation, des opportunités d’épanouissement et de contribution à la marche vers le progrès de notre pays.

Une éducation de qualité permettra de doter notre pays de ressources humaines de qualité dans tous les domaines. Sans ce capital humain, qui est la richesse première de toute Nation, aucun développement économique et social n’est possible.

C’est grâce à elle, qu’un pays peut faire face aux défis qui se posent à lui, aux contingences et bâtir une société forte et ouverte sur le monde.

Nous n’avons donc pas le choix, si nous voulons vaincre la pauvreté, l’insécurité, et offrir un avenir meilleur aux enfants Guinéens. Comme le dit l’adage, « Tant vaut l’école, tant vaut la Nation ».

C’est pourquoi, ensemble nous devrons oser des réformes courageuses pour faire du système éducatif Guinéen l’un des meilleurs en Afrique et transformer qualitativement notre pays.

Je vous rassure que je m’inscrirai dans cette logique et cette dynamique avec le soutien de tous les collaborateurs pour accompagner Monsieur le Président de la République dans la réalisation de son programme de société pour une Guinée émergente.

Je vous rassure également que je m’appuierai sur le travail participatif, l’esprit d’équipe et la contribution de toutes et de tous et de chacun pour accélérer la réalisation des multiples chantiers ouverts et pour en initier de nouveaux.

Cher grand frère BaïloTelivel DIALLO, Mesdames, Messieurs, je m’engage à mobiliser les ressources nécessaires à la conduite des programmes qu’exige la réforme que le Département est en passe d’entreprendre pour un plus grand rayonnement de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Guinée.

Je compte sur votre soutien à toutes et à tous et vous assure de mon engagement sans faille pour faire de l’université guinéenne une université de référence, qualifier la recherche et l’innovation technologique dans notre pays.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

*

Copyright © conakryplanete.info - Tous droits réservés Site réalisé par l'agence de communication Web 4DAYS GROUP

Retour en haut de la page